0

Les coliques : la hantise de tous les parents. Comment aider bébé ?

Les coliques : La hantise des parents

Quand notre bébé naît, on veut tous qu’il se sente bien et on déteste quand on voit que quelque chose ne tourne pas rond or c’est ce qui se produit avec les coliques.

On peut les caractériser par des épisodes de pleurs prolongés provoqués par des douleurs au ventre.

Le ventre est dur, il est rempli d’air.

Presque tous les bébés en ont entre les premières semaines et jusqu’à 3,4 mois.

coliques

Pour les reconnaître, c’est simple. Votre bébé a mangé et se tortille, bouge ses jambes et pleure, c’est souvent dû aux coliques.

Elles se déclarent souvent en fin d’après-midi ou le soir.

En tant que parents, on veut leur épargner tout ceci.

Sachez qu’elles sont sans gravité.

Que peut-on faire pour soulager les bébés ?

Pour soulager votre bout de chou, bercez le doucement (le mieux est allongé sur le ventre appuyé sur votre avant bras)

Bougez le doucement.

Vous pouvez également lui donner un bain ou vous pouvez placer une bouillote sur le ventre.

Sinon, vous pouvez le masser pour le soulager.

Voici une vidéo Bébé confort pour vous montrer les gestes à faire.

Pensez à acheter des tétines anti-coliques qui aident également à les diminuer.

anti-coliques

les biberons ultra diminue le débit d’air et diminue donc les coliques !

Biberons bébé confort anti-coliques

les biberons bébé confort disposent d’un système de régulation anti-colique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

              Le débit de la tétine est important et joue un rôle.

Surtout, le plus important restez serein(e), c’est très important pour votre loulou.

S’il sent que vous êtes stressé, cela ne va pas du tout l’aider, au contraire …

Alors, on se détend, on met une musique d’ambiance zen et on berce bébé.

Avec toutes ces petites astuces, les coliques vont se passer très rapidement et sans dommages 😉

coliques

Je vous embrasse,

Mlle B

 

 

 

Que peut vous apporter le chant prénatal ?

Le chant prénatal, que peut-il vous apporter ?

Le chant prénatal n’est pas encore beaucoup pratiqué pourtant ses bienfaits sont nombreux. Savez-vous en quoi consiste-t-il et quels sont ses avantages ?

Je vais tout vous expliquer !

chant prénatal

En quoi consiste le chant prénatal ?

Il s’agit d’apprendre à émettre des sons qui vous seront bénéfiques pendant la grossesse et le jour de l’accouchement.

Le chant procure du plaisir et vous aide donc à vous détendre !

Prépare à l’accouchement 

Il prépare à l’accouchement tout d’abord en apprenant à respirer.

Les sons aigus vont libérer les tensions de la grossesse et les sons graves agissent sur le bas du corps.

Les sons graves ont un effet sur les endorphines qui sont un analgésique naturel.

Ce sont ces sons qu’on va vous apprendre à réaliser pendant les cours de chant prénatal.

Vous voyez que les vertus du chant sont multiples et naturelles.

Après c’est sûr que pendant l’accouchement, ce n’est pas forcément facile de chanter devant l’équipe médicale 😉

Et pourtant je suis sûre qu’ils préfèrent (si vous ne chantez pas trop trop faux 😉 plutôt que de leur hurler dessus 😉

chant prénatal

Il implique le papa et les autres enfants pendant la grossesse

Le papa a l’impression de ne pas avoir de rôle à tenir ? Inscrivez-vous vite au chant prénatal, c’est comme avec l’haptonomie, vous allez mettre en relation le bébé et son papa grâce à la musique.

C’est une jolie manière d’impliquer les aînés également.

Je trouve que c’est un super moyen de leur montrer qu’ils ont une place importante ! Ils seront un grand frère et/ou une grande soeur !

L’arrivée du bébé ne les effacera pas. C’est souvent leurs craintes.

 

Les bienfaits pour le bébé

Pour le bébé, il n’a pas besoin d’avoir des oreilles formées pour entendre les sons. La peau est un formidable récepteur accoustique.

Les chants vont le rassurer.

Et les sons qu’il aura entendu pendant la grossesse, l’apaiseront une fois qu’il sera né.

Il sera joyeux de retrouver ses repères et l’aidera à passer des moments plus difficiles.

chant prénatal

 

Qu’en pensez-vous ?

Vous avez envie de pratiquer le chant prénatal pendant votre grossesse ou vous l’envisagez pour une prochaine grossesse ?

Dîtes moi tout !

Je vous embrasse,

Mlle B

 

Quelques idées de bricolage à réaliser pour Pâques !

Quelques idées de bricolage à réaliser vous-mêmes pour Pâques

Dans 15 jours, c’est Pâques. Pourquoi ne pas réaliser un petit bricolage avec vos enfants pour préparer une belle table ou pour décorer sa chambre !

easter-1713428_960_720

Maman pouponne, papa bricole vous propose un petit D.I.Y très mignon !

Une jolie guirlande petits lapins !

bricolage guirlande

C’est très simple à réaliser avec des boules de ouate, des papiers décorés et de la ficelle bicolore.

Des petites Pinces de Pâques 

Pour décorer vos verres, vos plats, sur vos serviettes de table …

De jolies petites pinces à linge à transformer en lapins totalement craquants !

bricolage pince de pâques

Ce bricolage est proposé par le blog Mômes du magazine Parents !

Réalisable dès 5 ans !

Il vous faut des pinces à linge en bois, de la peinture, du papier, des ciseaux, de la Patafix et des crayons .

Vous craquez, vous aussi ?

Des petites poules

Qui n’a pas une boîte d’oeufs chez lui ?

Vive le recyclage !

Avec une boîte à oeufs, réaliser ce bricolage très facile.

Il vous faut de la peinture, du papier de couleur et une plume !

bricolage poule

Des lapins rigolos !

bricolage pour transformer des cuillères en plastique en lapin

Très simples à réaliser et peu coûteux avec de simples cuillères en plastique, des serviettes de table en papier décorées, un coton tige (pour les bras) et du papier pour les oreilles.

Le tour est joué !

Merci Krokotak pour cette idée.

Des cocottes en pâte fimo 

Vous pouvez réaliser facilement des cocottes en pâte fimo (c’est une pâte qui durcit à l’air libre)

Merci tuto-fimo.net pour le tuto ! Et coccinette pour la réalisation 😉

028b7a6de13ad3480a7385f44522db55

Elles sont super mignonnes et vous pouvez en faire de toutes les couleurs une fois que vous avez réussi !

pâques

C’est chouette tout ce qu’on peut réaliser avec des objets qu’on a dans les placards et qui ne sont pas chères !

Vous allez épater tous vos invités, c’est certain !

Vous avez 15 jours pour réaliser des merveilles, envoyez nous vos réalisations à l’adresse suivant anne.charlotte@bebeconcept.com

Lequel bricolage est votre préféré ?

Bon bricolage,

Je vous embrasse,

Mlle B

Les secrets magiques pour endormir votre enfant paisiblement

Les secrets magiques pour endormir votre bébé paisiblement

Existe-t-il une recette magique pour endormir nos bébés ? Pas vraiment, mais des habitudes qui permettent de le faciliter .

endormir

Un petit coin douillet

Avoir le même endroit avec ses peluches, son mobile, sa veilleuse, sa décoration est important.

C’est son repère à lui, qui le rassure beaucoup surtout le soir au moment du coucher.

Nous aussi, on est content de retrouver notre chambre et notre lit !

Un rituel qui apaise

Les bébés adorent la routine.

Couchez donc votre bébé toujours à la même heure.

D’ailleurs, au passage, choisissez celle à laquelle votre enfant a sommeil, et non celle qui vous arrange.

(Je sais que vous n’êtes pas contents après moi de dire ça mais c’est pourtant la clé du succès)

Si c’est à 19h, c’est tôt peut être pour votre organisation, mais si vous loupez son cycle il fera attendre le prochain et il sera sans doute tard.

Si votre bébé est super en forme à 20h, attendez un peu.

Une fois que vous avez repéré l’heure à laquelle il semble être fatigué, tous les jours ce sera cette heure là.

Évitez de trop faire d’exceptions, vous serez récompensés car il sera régler comme une pendule.

endormir

Le lit n’est pas une punition

J’avoue que parfois, le mettre dans son lit 5 minutes pour le calmer quand il fait une colère est tentant, mais c’est une grosse erreur.

Le lit ne doit jamais être comme « aller au coin », car il associera le lit à une punition.

Temps calme avant de dormir

Souvent, les parents rentrent du travail peu de temps avant le temps du coucher et c’est souvent les grandes retrouvailles.

On a envie de profiter à fond de ce moment, mais inutile de d’exciter votre enfant juste avant de le coucher 😉

Je sais que ce n’est pas évident.

On a envie de faire des chatouilles, de sauter, de rigoler…

Si vous voulez avoir un moment privilégié, préférez plutôt les histoires qui sont un vrai moment de complicité tout en étant un temps calme.

Les histoires sont très importantes, elles apportent du vocabulaire, elles développent l’imagination de votre bébé …

Ps : on évite les histoires de loups, de méchants avec les tout petits qui favorisent les cauchemars.

Un moment de tendresse

Rien de mieux qu’un gros câlin avant de dormir pour faire le plein d’ocytocine= « l’hormone du bonheur »

On ne se couche pas fâché, ce n’est jamais bon pour un sommeil paisible. D’ailleurs cette règle vaut pour les parents 😉

On fait un câlin, mais je vous déconseille d’habituer votre tout petit à s’endormir dans vos bras.

Ce tout petit grandit et pèsera son poids.

De plus, quand ils grandissent ils sont sensibles au moindre mouvement et il faut recommencer depuis le début.

Votre bras s’en souviendra 😉

endormir

La musique adoucit les moeurs

Vous pouvez placer un mobile au dessus de son lit pour le bercer musicalement.

Il sera content de voir les suspensions au dessus de sa tête et de les retrouver tous les soirs.

Les musiques seront toujours les mêmes, ce sera une partie du rituel du coucher.

Avec tous ces petits conseils, vous allez réussir plus facilement à endormir votre loustic.

Et vous, vous avez des rituels pour le coucher ou des petites astuces à partager ?

Je vous embrasse,

Mlle B

Chouchouter ses seins pendant l’allaitement !

Chouchouter ses seins pendant l’allaitement 

Pendant la grossesse et pendant l’allaitement, les seins en voient de toutes les couleurs.

Prenons soin d’eux pour les épargner et surtout pour nous, afin de limiter les douleurs.

prendre soin de ses seins allaitement

Un bon soutien gorge

Premier point, on investit dans un bon soutien gorge pour éviter les maux de dos !

Un bon soutien gorge en coton qui sera tout doux pour notre poitrine soumis à rudes épreuves.

Une crème pour mamelon

Bien hydrater ses mamelons pour éviter les crevasses .

Après chaque tétée, n’oubliez pas de bien laver vos mamelons, de les sécher avant de poser votre crème.

Et on masse quelques minutes.

Ils ont bien mérité cela 😉

Ce geste est très important les filles pour éviter des douleurs.

Et une fois par jour, on les lave avec un savon surgras.

purelan_Creme_Medela_1401118491

Coussins d’allaitement

On n’hésite pas à changer de coussins d’allaitement régulièrement.

Cela évite aux mamelons de macérer et de provoquer des infections.

breastfeeding-2090396_960_720

Réaction immédiate en cas de douleur

En cas de désagrément, on réagit tout de suite !

On ne se dit pas qu’on est wonder maman et que ça va passer.

Les douleurs de la poitrine font très mal donc pour éviter qu’elles amplifient, on réagit directement.

On a déjà l’allaitement à mettre en place, les nuits courtes à gérer donc ce n’est pas la peine de se compliquer avec des tétées douloureuses.

On applique des compresses hydrogel qui vont vous soulager et qui vont favoriser la cicatrisation.

On revoit la position d’allaitement 

Il existe plusieurs positions pour allaiter, on n’hésite pas à changer en cas de crevasse, car la position que l’on adopte n’est sans doute pas la bonne.

Chacune est plus ou moins à l’aise avec telle ou telle position donc écoutez vous.

Et évitez de trop appuyer sur vos mamelons pour activer la montée de lait si vous avez déjà mal.

breast-1712319_960_720

Voici les petits conseils pour chouchouter vos seins pendant l’allaitement.

J’espère qu’ils vont vous aider.

Je vous embrasse,

Mlle B

 

La langue des signes pour communiquer avec bébé

Communiquer avec bébé, grâce à la langue des signes

Bébé pleur et on ne comprend pas pourquoi ? Et si je vous disais qu’il existe un moyen d’améliorer vos échanges avec bébé sans qu’il ne puisse parler grâce à la langue des signes.

Je vous explique tout.

Dans les années 80, Joseph Garcia, spécialiste de la langue des signes américains, avait observé que les enfants qui grandissent dans des familles dont au moins un des parents est sourd pouvait communiquer plus tôt que ses copains du même âge.

Il s’est donc dit que d’apprendre la langue des signes à tous les bébés était une bonne chose.

langue des signes

La langue des signes pour améliorer vos échanges

 

En effet, c’est un super outil pour améliorer les échanges entre vous (les parents) et votre bout de chou.

Elle aide à instaurer un climat de bienveillance entre vous et vous aide à limiter les colères et les frustrations que l’on peut rencontrer avec un enfant qui n’arrive pas à se faire comprendre !

Vous voyez ce que je veux dire 😉 ????

Et ne vous dîtes pas comme beaucoup, si mon bébé arrive à se faire comprendre, il ne voudra pas apprendre à parler.

Bien au contraire, ce sont les mêmes zones du cerveau qui sont activées quand un enfant produit un mot ou des gestes, il est donc plus facile pour eux de dire des mots par la suite.

langue des signes

pinterest

Cela ne vous fait pas rêver d’avoir un bébé qui vous dit grâce à ses mains, ma couche est sale, j’ai faim, j’ai soif, j’ai peur … ?

Plus besoin de culpabiliser à ne pas comprendre ce qui peut bien se passer ?

langue des signes

pinterest signe2mains

L’apprentissage de la langue des signes

Ce n’est pas pour rien si les crèches l’utilisent beaucoup !

Vous pouvez commencer dès 7,8 mois c’est l’âge où ils commencent à imiter les adultes.

Important ; Associer toujours les gestes à la parole et ne vous dîtes pas que cela fonctionnera du jour au lendemain, il faut être patient.

Si vous avez envie de vous y mettre, vous avez le dictionnaire pour apprendre des mots.

Mais renseignez-vous, il existe de nombreux endroits où l’on peut apprendre.

langage-des-signes-pour-bebe-1

naître et grandir

 

Qu’en pensez-vous ?

Vous l’avez déjà fait ? Vous voulez commencer ?

Dîtes moi tout.

Je vous embrasse,

Mlle B

Des petits D.I.Y pour la fête des grands-mères dimanche !

Des idées de cadeaux à réaliser vous même pour les grands-mères de votre loulou

Dimanche, c’est le jour pour célébrer les grands-mères qui s’occupent si bien de votre petit trésor !

Parce que c’est une chance d’avoir une bonne relation avec elle, qu’il faut l’entretenir.

Voici quelques idées pour les faire fondre complètement !

grands-mères

 Un tablier de cuisine ou jardinage avec les empreintes de mains des petits enfants 

 

tablier pour les grands-mères

 

Vous achetez un tablier uni ou vous le confectionnez vous même si vous avez une machine à coudre.

Avec de la peinture textile; vous le décorer avec de jolies empreintes des petites mains de toute la famille.

C’est un cadeau utile et personnalisé qui plaira à coup sûr.

Je suis sûre que leurs grands-mères oublieront de l’enlever volontairement quand elles recevront leurs copines histoire de les rendre jalouses 😉

Un photophore décoré de beaux dessins 

 

photophore pour les grands mères

source pinterest

 

Vous achetez un papier ignifugé et laissez libre cours à l’imagination de votre bout de chou pour l’embellir !

Un beau dessin que vous pouvez encadrer  

 

dessin pour la fête des grands mères

source pinterest

Avec les empreintes des doigts de votre loulou, vous faites de beaux ballons ou des fleurs !

Il sera ravi d’en avoir plein les doigts et le résultat peut être super chouette.

Un peu printanier pour égayer la décoration des grands-mères !

Un totebag pour aller faire leurs courses

totebag pour les grands mères

source pinterest

Vous achetez un totebag de couleur unie et claire et achetez de la peinture textile.

Vous verrez que les loulous le transformeront en véritable chef d’oeuvre.

Après, vous pouvez faire un dessin qu’ils colorient.

Les grands-mères, comme tout le monde d’ailleurs, ont besoin d’un totebag pour faire les magasins, aller à la plage, aller à la piscine …

Elles en auront forcément l’utilité et quel beau cadeau !

Peut être aurez vous même droit à une petite larmichette 😉

Une photo de toute la famille pour les grands-mères

 

Il est vrai que toutes les grands-mères ont des portables maintenant qui regorgent de photos de leur descendance, mais une photo encadrée a toujours son petit effet.

cadre pour les grands mères

source pinterest

 

Vous avez également le billet la fête des mamies de l’année dernière .

Quelle idée vous plaît le plus ?

Je vous embrasse,

Mlle B

Comment débuter et organiser la diversification alimentaire de bébé ?

La diversication alimentaire, quand et comment procéder ?

On est un peu perdus avec tous les conseils que l’on nous donne sur la diversification alimentaire. Les règles changent réguilèrement. Pas de gluten avant 6 mois pour certains, d’autres disent que justement pour éviter les allergies il faut essayer avant cet âge.

Je suis passée par là, pas facile quand on veut bien faire, mais qu’on reçoit des conseils opposés. En même temps, vous devez commencer à être habituée, pour tous les sujets on reçoit de nombreux conseils très différents 😉

Comme je vous le dis souvent, on se fait confiance les filles, c’est notre enfant et nous sommes les mieux placées pour les connaître.

Voici quelques grandes lignes des étapes de la diversification.

diversification alimentaire

 

Tu peux commencer la diversification à 4 mois

 

La règle primordiale est d’attendre 4 mois révolus pour entamer la diversification alimentaire sinon tu augmentes les chances d’allergies pour ton bébé.

Et le mieux est de débuter à 6 mois.

Après tu vois comment ton enfant réagit. S’il ne veut plus de lait, commence dès 4 mois sinon tu peux attendre un peu.

S’il ne veut pas ouvrir la bouche, évite de forcer. On attend un peu puis on retente.

On tente un aliment par un aliment pour connaître ce qu’il aime puis on fait des associations de purée de légumes ou de fruits.

N’oublie pas de t’ équiper d’une cuillère spéciale qui s’adapte plus facilement à la bouche de bébé.

Tu commences par le salé

Je sais que certains disent qu’on peut commencer le sucré en même temps, mais je vous le déconseille. J’ai des copines qui ont tout commencé en même temps et résultat des comptes le salé était rejeté. Forcément, nous sommes nés pour préférer le sucre, malheureusement. Surtout les bébés 😉 Alors on commence par les légumes et une fois que c’est acté, on passe aux compotes 😉

Après c’est vous qui voyez, mais je vous aurai prévenu(es)!

Dernier conseil, on fait goûter de tout, même ce que vous n’aimez pas. Ce serait dommage de limiter ses goûts.

grapes-531207_960_720

Quantité 

Au départ, c’est juste 2 à 3 cuillères à café par jour

puis à partir de 6 mois, on peut donner 1 pot de légumes /féculents (130g) par repas

2 cuillères à café de viandes ou poisson

1 pot de compote

On peut donner 1/2 jaune d’oeuf cuit

A partir de 8 mois, 330g de purée de légumes et féculents

3 cuillères à café de poisson ou viande

1 pot de compote

A partir d’1 an, 360g de purée de légumes et féculents

4 cuillères à café de poisson ou de viande

On incorpore le laitage

On peut donner 1 oeuf cuit

A partir de 18 mois, 380 g de purée de légumes et féculents

on peut donner des morceaux de fruits.

diversification

 

 Inspiration

Pour trouver des idées de recettes à réaliser avec ton robot , voici quelques sites

http://www.babybio.fr/recettes.php

http://www.cuisine-de-bebe.com/

http://www.beaba.com/fr/recettes

http://www.petitpotbebe.net/archives/2013/08/05/27781784.html

Et n’oublie notre article sur comment conserver tes préparations ?

C’est un bon début pour commencer cette étape qui va transformer votre tout petit en grand garçon ou grande fille 😉

Et vous, comment elle s’est passée ?

Avez-vous quelques conseils ?

Je vous embrasse,

Mlle B

Des idées de déguisements faciles à réaliser pour mardi gras !

Des idées de déguisements à réaliser vous-mêmes pour mardi gras

Le 28 février, c’est mardi gras donc carnaval et il va falloir trouver des idées de déguisements !

Mais vous savez d’où vient cette tradition ?

Un petit peu de culture générale, ça ne fait pas de mal surtout si vos enfants sont dans la période pourquoi ?

Alors le mardi gras est une période festive, qui marque la fin de la « semaine des sept jours gras » .

Le Mardi gras est suivi par le Mercredi des cendres et le carême, où les chrétiens sont invités à « manger maigre » en s’abstenant de viande.

Le mot « carnaval » dérive du latin médiéval qui signifie « enlever, retirer la chair », c’est-à-dire concrètement supprimer sur la table durant toute la période du carême la viande ou, autrement dit, le « gras ».

Pour fêter le mardi gras, on fait des crêpes et des beignets et les enfants se déguisent.

Comme vous êtes peut-être en vacances, voici quelques idées de déguisements à réaliser vous-mêmes pour vos enfants.

Pourquoi ne pas faire un atelier avec eux, histoire de partager un moment convivial 😉

 

déguisements

 

Pour un carnaval, il faut forcément des princesses. Et les princesses portent une couronne. Voici 2 idées de couronnes différentes !

Une couronne super chouette !

 

déguisements

source pinterest

 

déguisements princesse

source pinterest

 

Déguisement d’indien (ne) ! 

 

Ce déguisement est mixte est ultra rapide à réaliser ! En plus pour un prix imbattable ! Merci Stéphanie !

déguisements d'indien(ne)

source pinterest

Un petit lapinou trop chou !

 

Un masque de lapin facile à faire. Vous pouvez changer les couleurs en fonction des préférences de votre enfant 😉

Merci Minireyve pour ce superbe masque !

masque-lapin-09

source pinterest

Et dans un carnaval, il y a forcément des pirates aussi !

Pirate 

déguisements

Qui dit pirate dit chapeau et longue vue !

Bricolage-pirate

Un costume d’astronaute qui vous fait décoller !

 

On ne sait jamais quoi faire de nos bouteilles d’eau vide (à part les mettre au tri sélectif, bien sûr))

Voici une idée rigolote pour transformer des bouteilles d’eau en réacteurs dorsaux

Costume astronaute bouteille eau

 

Et pour finir, un super héros !

 

Batman traverse les générations, car qui ne rêve pas de voler !

Voici comment faire voler vote bout de chou…

déguisements batman

Avec ces idées pas besoin de dépenser beaucoup pour avoir un déguisement qui fera rêver votre loulou !

children-2050919_960_720

Vous pensez que vous allez choisir lequel ?

Je vous embrasse

Mlle B

Le diabète gestationnel vous concerne-t-il ? Est-il si grave ?

Le diabète gestationnel, est-il si dangereux ?

En forte augmentation ces dernières années, le diabète pendant la grossesse appelé diabète gestationnel est souvent très mal accueilli et fait peur aux mamans.

Est-ce si nocif ? Faut-il en avoir aussi peur ?

diabète gestationnel

Quand notre gynéco nous demande de faire le test pour voir si on est touchée par le diabète, souvent on est assez stressée.

Déjà faire le test est une épreuve.

Pour celles qui l’ont fait, vous voyez de quoi je parle.

Boire un concentré de sucre dans une micro-bouteille est un vrai exploit sportif et ensuite il faut rester 2 heures pour voir comment le taux de glycémie évolue.

Bon, pour celles qui ne l’ont pas fait, ne vous inquiétez pas, ce n’est pas si atroce que ça. (J’essaye vous rassurer)

Pour moi déjà, il y avait du progrès, j’avais le choix entre plusieurs goûts. (Et oui j’ai fait le test parce que bébé avait du ventre. Et alors, il est comme sa maman ;))

J’ai juste dû faire le mauvais choix de goût, hein ? 😉

pregnant-1575211_960_720

On est stressée aussi parce que la grossesse est déjà source de nouveautés, d’inquiétudes donc ajouter un changement de régime alimentaire, ce n’est pas vraiment excitant.

Mais, rassurez vous, au final ce n’est pas si grave.

Pensez à votre post accouchement, il sera plus facile, car vous n’aurez pas écouté toutes les envies d’une femme enceinte qui sont rarement diététiques.

En gros, il faut manger moins gras, manger des fibres, essayer d’éliminer le sucre au maximum et d’étaler ses prises dans la journée et surtout augmenter votre activité physique !

Ce ne sera pas drôle quand vous aurez super envie d’une glace aux cookies par exemple, mais qu’il faudra résister.

Dans ces moments là, vous vous direz que vous allez récupérer une taille de mannequin super vite 😉

pregnancy-1000417_960_720

Les risques du diabète ?

Les risques du diabète pour bébé sont un poids trop important (macrosomie) donc la césarienne est souvent envisagée. En théorie, ce n’est pas une règle.

Pour la maman, risques d’oedèmes,hypertension artérielle, prise de poids rapide.

Et après ?

Dans 90% des cas il disparaît quelques semaines après l’accouchement.

Et si vous vouliez allaiter, rassurez vous, vous pourrez.

Femmes-enceintes-le-Pilates-peut-vous-aider-pendant-la-grossesse

J’espère que si vous étiez inquiètes, cet article vous a rassurées.

Pour les mamans qui l’ont eu, n’hésitez pas à partager vos ressentis, vos conseils.

Je vous embrasse,

Mlle B