Comment rédiger un faire part de naissance ?

Comment rédiger un faire part naissance ?

Vous l’attendiez depuis 9 mois… et voilà, votre enfant est enfin arrivé dans votre tribu pour vous apporter une bonne dose de bonheur. Après avoir passé quelques jours à la maternité vous êtes de retour à la maison mais beaucoup de choses vous attendent.

La famille et les amis sont impatients de recevoir le faire part de naissance pour l’annonce officielle du petit nouveau dans la famille.

Afin de vous aider dans la préparation du faire part, nous vous donnons quelques conseils pour la rédaction du texte. Vous gagnerez du temps, et pourrez vous consacrer entièrement à votre bout de chou.

faire part de naissance

Les indispensables du faire part de naissance

Certaines informations sont indispensables dans la rédaction de votre faire part naissance :

  • Le prénom du bébé
  • La date de naissance
  • Ses frères et sœurs
  • Vos coordonnées (adresse, téléphone et e-mail)

Le n° de téléphone et l’adresse e-mail permettront de vous joindre pour vous informer d’une éventuelle visite.

Bien évidemment toutes ces informations seront précédées d’un joli texte que vous aurez dégoté sur internet ou tout simplement au plus profond de votre cœur.

Visuel faire-part de naissance

Des petits bonus pour le rendre encore plus « cool »

Il peut être intéressant de mettre le poids et la taille du bébé sur l’annonce de la naissance, surtout si vous souhaitez recevoir des petits cadeaux (des vêtements trop petits, ça serait dommage non ?).

Vous pouvez mettre une photo du nouveau membre de la famille, mais pour cela il est préférable d’attendre 3/4 jours avant de réaliser le cliché. Tout simplement car votre bébé sera moins marqué par la naissance (même si dans tous les cas sa bouille nous fera fondre).

Différents tons peuvent être adoptés dans votre texte pour le faire part naissance : classique, drôle etc. Si vous avez déjà des enfants, ils pourront alors annoncer l’arrivée de leur petit frère ou de leur petite sœur.

Veillez à bien choisir votre faire-part en fonction de la quantité de texte que vous souhaitez y mettre car chaque modèle est différent.

N’hésitez pas à faire un faire part naissance moderne et tendance, qui sera agréable à lire et à regarder. Mais après tout, s’il vous plaît il y a de grandes chances qu’il plaise à vos proches.

Une chose est sûre, tant que vous laissez parler votre cœur et votre imagination le faire part de votre bébé sera réussi !

faire part de naissance

Avec touts ces petits conseils, vous êtes prêts à réaliser vos faire-parts.

Je vous embrasse,

Mlle B

Les coliques : la hantise de tous les parents. Comment aider bébé ?

Les coliques : La hantise des parents

Quand notre bébé naît, on veut tous qu’il se sente bien et on déteste quand on voit que quelque chose ne tourne pas rond or c’est ce qui se produit avec les coliques.

On peut les caractériser par des épisodes de pleurs prolongés provoqués par des douleurs au ventre.

Le ventre est dur, il est rempli d’air.

Presque tous les bébés en ont entre les premières semaines et jusqu’à 3,4 mois.

coliques

Pour les reconnaître, c’est simple. Votre bébé a mangé et se tortille, bouge ses jambes et pleure, c’est souvent dû aux coliques.

Elles se déclarent souvent en fin d’après-midi ou le soir.

En tant que parents, on veut leur épargner tout ceci.

Sachez qu’elles sont sans gravité.

Que peut-on faire pour soulager les bébés ?

Pour soulager votre bout de chou, bercez le doucement (le mieux est allongé sur le ventre appuyé sur votre avant bras)

Bougez le doucement.

Vous pouvez également lui donner un bain ou vous pouvez placer une bouillote sur le ventre.

Sinon, vous pouvez le masser pour le soulager.

Voici une vidéo Bébé confort pour vous montrer les gestes à faire.

Pensez à acheter des tétines anti-coliques qui aident également à les diminuer.

anti-coliques

les biberons ultra diminue le débit d’air et diminue donc les coliques !

Biberons bébé confort anti-coliques

les biberons bébé confort disposent d’un système de régulation anti-colique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

              Le débit de la tétine est important et joue un rôle.

Surtout, le plus important restez serein(e), c’est très important pour votre loulou.

S’il sent que vous êtes stressé, cela ne va pas du tout l’aider, au contraire …

Alors, on se détend, on met une musique d’ambiance zen et on berce bébé.

Avec toutes ces petites astuces, les coliques vont se passer très rapidement et sans dommages 😉

coliques

Je vous embrasse,

Mlle B

 

 

 

Quelques idées de bricolage à réaliser pour Pâques !

Quelques idées de bricolage à réaliser vous-mêmes pour Pâques

Dans 15 jours, c’est Pâques. Pourquoi ne pas réaliser un petit bricolage avec vos enfants pour préparer une belle table ou pour décorer sa chambre !

easter-1713428_960_720

Maman pouponne, papa bricole vous propose un petit D.I.Y très mignon !

Une jolie guirlande petits lapins !

bricolage guirlande

C’est très simple à réaliser avec des boules de ouate, des papiers décorés et de la ficelle bicolore.

Des petites Pinces de Pâques 

Pour décorer vos verres, vos plats, sur vos serviettes de table …

De jolies petites pinces à linge à transformer en lapins totalement craquants !

bricolage pince de pâques

Ce bricolage est proposé par le blog Mômes du magazine Parents !

Réalisable dès 5 ans !

Il vous faut des pinces à linge en bois, de la peinture, du papier, des ciseaux, de la Patafix et des crayons .

Vous craquez, vous aussi ?

Des petites poules

Qui n’a pas une boîte d’oeufs chez lui ?

Vive le recyclage !

Avec une boîte à oeufs, réaliser ce bricolage très facile.

Il vous faut de la peinture, du papier de couleur et une plume !

bricolage poule

Des lapins rigolos !

bricolage pour transformer des cuillères en plastique en lapin

Très simples à réaliser et peu coûteux avec de simples cuillères en plastique, des serviettes de table en papier décorées, un coton tige (pour les bras) et du papier pour les oreilles.

Le tour est joué !

Merci Krokotak pour cette idée.

Des cocottes en pâte fimo 

Vous pouvez réaliser facilement des cocottes en pâte fimo (c’est une pâte qui durcit à l’air libre)

Merci tuto-fimo.net pour le tuto ! Et coccinette pour la réalisation 😉

028b7a6de13ad3480a7385f44522db55

Elles sont super mignonnes et vous pouvez en faire de toutes les couleurs une fois que vous avez réussi !

pâques

C’est chouette tout ce qu’on peut réaliser avec des objets qu’on a dans les placards et qui ne sont pas chères !

Vous allez épater tous vos invités, c’est certain !

Vous avez 15 jours pour réaliser des merveilles, envoyez nous vos réalisations à l’adresse suivant anne.charlotte@bebeconcept.com

Lequel bricolage est votre préféré ?

Bon bricolage,

Je vous embrasse,

Mlle B

Chouchouter ses seins pendant l’allaitement !

Chouchouter ses seins pendant l’allaitement 

Pendant la grossesse et pendant l’allaitement, les seins en voient de toutes les couleurs.

Prenons soin d’eux pour les épargner et surtout pour nous, afin de limiter les douleurs.

prendre soin de ses seins allaitement

Un bon soutien gorge

Premier point, on investit dans un bon soutien gorge pour éviter les maux de dos !

Un bon soutien gorge en coton qui sera tout doux pour notre poitrine soumis à rudes épreuves.

Une crème pour mamelon

Bien hydrater ses mamelons pour éviter les crevasses .

Après chaque tétée, n’oubliez pas de bien laver vos mamelons, de les sécher avant de poser votre crème.

Et on masse quelques minutes.

Ils ont bien mérité cela 😉

Ce geste est très important les filles pour éviter des douleurs.

Et une fois par jour, on les lave avec un savon surgras.

purelan_Creme_Medela_1401118491

Coussins d’allaitement

On n’hésite pas à changer de coussins d’allaitement régulièrement.

Cela évite aux mamelons de macérer et de provoquer des infections.

breastfeeding-2090396_960_720

Réaction immédiate en cas de douleur

En cas de désagrément, on réagit tout de suite !

On ne se dit pas qu’on est wonder maman et que ça va passer.

Les douleurs de la poitrine font très mal donc pour éviter qu’elles amplifient, on réagit directement.

On a déjà l’allaitement à mettre en place, les nuits courtes à gérer donc ce n’est pas la peine de se compliquer avec des tétées douloureuses.

On applique des compresses hydrogel qui vont vous soulager et qui vont favoriser la cicatrisation.

On revoit la position d’allaitement 

Il existe plusieurs positions pour allaiter, on n’hésite pas à changer en cas de crevasse, car la position que l’on adopte n’est sans doute pas la bonne.

Chacune est plus ou moins à l’aise avec telle ou telle position donc écoutez vous.

Et évitez de trop appuyer sur vos mamelons pour activer la montée de lait si vous avez déjà mal.

breast-1712319_960_720

Voici les petits conseils pour chouchouter vos seins pendant l’allaitement.

J’espère qu’ils vont vous aider.

Je vous embrasse,

Mlle B

 

Comment débuter et organiser la diversification alimentaire de bébé ?

La diversication alimentaire, quand et comment procéder ?

On est un peu perdus avec tous les conseils que l’on nous donne sur la diversification alimentaire. Les règles changent réguilèrement. Pas de gluten avant 6 mois pour certains, d’autres disent que justement pour éviter les allergies il faut essayer avant cet âge.

Je suis passée par là, pas facile quand on veut bien faire, mais qu’on reçoit des conseils opposés. En même temps, vous devez commencer à être habituée, pour tous les sujets on reçoit de nombreux conseils très différents 😉

Comme je vous le dis souvent, on se fait confiance les filles, c’est notre enfant et nous sommes les mieux placées pour les connaître.

Voici quelques grandes lignes des étapes de la diversification.

diversification alimentaire

 

Tu peux commencer la diversification à 4 mois

 

La règle primordiale est d’attendre 4 mois révolus pour entamer la diversification alimentaire sinon tu augmentes les chances d’allergies pour ton bébé.

Et le mieux est de débuter à 6 mois.

Après tu vois comment ton enfant réagit. S’il ne veut plus de lait, commence dès 4 mois sinon tu peux attendre un peu.

S’il ne veut pas ouvrir la bouche, évite de forcer. On attend un peu puis on retente.

On tente un aliment par un aliment pour connaître ce qu’il aime puis on fait des associations de purée de légumes ou de fruits.

N’oublie pas de t’ équiper d’une cuillère spéciale qui s’adapte plus facilement à la bouche de bébé.

Tu commences par le salé

Je sais que certains disent qu’on peut commencer le sucré en même temps, mais je vous le déconseille. J’ai des copines qui ont tout commencé en même temps et résultat des comptes le salé était rejeté. Forcément, nous sommes nés pour préférer le sucre, malheureusement. Surtout les bébés 😉 Alors on commence par les légumes et une fois que c’est acté, on passe aux compotes 😉

Après c’est vous qui voyez, mais je vous aurai prévenu(es)!

Dernier conseil, on fait goûter de tout, même ce que vous n’aimez pas. Ce serait dommage de limiter ses goûts.

grapes-531207_960_720

Quantité 

Au départ, c’est juste 2 à 3 cuillères à café par jour

puis à partir de 6 mois, on peut donner 1 pot de légumes /féculents (130g) par repas

2 cuillères à café de viandes ou poisson

1 pot de compote

On peut donner 1/2 jaune d’oeuf cuit

A partir de 8 mois, 330g de purée de légumes et féculents

3 cuillères à café de poisson ou viande

1 pot de compote

A partir d’1 an, 360g de purée de légumes et féculents

4 cuillères à café de poisson ou de viande

On incorpore le laitage

On peut donner 1 oeuf cuit

A partir de 18 mois, 380 g de purée de légumes et féculents

on peut donner des morceaux de fruits.

diversification

 

 Inspiration

Pour trouver des idées de recettes à réaliser avec ton robot , voici quelques sites

http://www.babybio.fr/recettes.php

http://www.cuisine-de-bebe.com/

http://www.beaba.com/fr/recettes

http://www.petitpotbebe.net/archives/2013/08/05/27781784.html

Et n’oublie notre article sur comment conserver tes préparations ?

C’est un bon début pour commencer cette étape qui va transformer votre tout petit en grand garçon ou grande fille 😉

Et vous, comment elle s’est passée ?

Avez-vous quelques conseils ?

Je vous embrasse,

Mlle B

Prendre soin de la peau de votre bébé pour affronter le froid en hiver

Prendre soin de la peau de votre bébé en hiver

Le froid est arrivé, la peau fragile de votre bébé est soumise à rude épreuve ! C’est le moment de bichonner votre loulou !

Les bébés sont bien protégés quand ils sont dans une nacelle, mais ensuite dans une poussette ils sont moins protégés du vent et du froid.

N’hésitez pas à mettre la cape de pluie pour stopper l’air froid 😉

On n’oublie pas que les enfants ne bougent pas dans leur carrosse et ressentent beaucoup plus les températures extérieures que nous.

Je ne vous dis pas de trop les couvrir non plus 😉 Un juste milieu 😉

Et pour éviter de trop gros écarts de température entre l’extérieur et l’intérieur, 19°c à la maison, c’est parfait !

peau de bébé en hiver

La peau des bébés est plus fragile que celle de leurs parents.

Elle est très sensible à toutes les agressions extérieures comme le soleil, le froid, le vent …

Leur peau devient rapidement sèche.

Pour éviter de l’irriter, pensez à savonner votre bébé avec une éponge naturelle qui est très douce et non agressive.

0960_1400687696

De plus, elle permet d’utiliser moins de produit.

La petite habitude le matin est de mettre de la crème sur le visage.

Et sur le corps également. Pourquoi ne pas en profiter pour faire un petit massage !

Ce sera un moment de complicité entre votre bébé et vous.

crème pour prendre soin de la peau de votre bébé en hiver

Les bouts de choux sont comme nous, ils adorent que nous les papouillons 😉

L’air sec de notre habitation peut accentuer également le dessèchement de l’épiderme.

Pour le visage, on le nettoie bien avant de l’hydrater en ne frottant pas trop fortement.

Insistez bien avec une crème grasse sur le nez et sur les joues, ce sont les parties les plus sensibles.

Et dernière zone à hydrater, ce sont les lèvres.

peau de bébé en hiver

Avec tous ces conseils, la peau de vos loulous va être vite réparée ou elle ne sera pas sèche cet hiver.

Et vous, vous avez des petites astuces beauté ?

Je vous embrasse,

Mlle B

La neige ; aussi bien pour les parents que pour les enfants !

La neige; aussi bien pour les enfants que pour leurs parents !

C’est le moment de partir à la montagne, la neige est enfin arrivée ! Vous vous dites que vous ne pouvez pas ? Mais si, bien sûr, si votre bébé a plus d’un an !

Les stations sont de plus en plus équipées pour accueillir vos bouts de choux qui seront reçus comme des rois !

Quel bonheur pour eux de découvrir la neige, la vrai !

La toucher, la manger, c’est magique !

IMG_0211

Après, vous allez devoir choisir entre vous gardez tout le temps vos enfants ou vous les mettez un peu en garde, pour profiter de skier, sur des pistes compliquées avec des enfants.

Les stations Famille Plus proposent de nombreux choix pour occuper vos loulous.

Vous avez la garderie, le club piou piou où ils pourront apprendre à skier (beaucoup proposent une initiation dès 2 ans et demi désormais ), des clubs pour les parents et les enfants…

Après vous avez le mode « club » où vous n’auriez rien à faire (pas de cuisine, pas de ménage, tout est prévu pour les enfants) , mais le budget est plus élevé le plus souvent …. Snif, snif !

La dernière proposition qui peut être pas mal, si vous vous entendez bien avec votre famille ou belle famille, est d’embarquer une grand-mère ou un grand-père 😉

luge sur la neige

Aller à la montagne, c’est prendre un grand bol d’air pur où chacun peut faire ce qu’il veut.

On peut aussi bien faire une balade avec un bébé grâce à un porte bébé, faire des raquettes, du ski, une balade en chiens de traineaux (attention avec des tout-petits, les chiens font beaucoup de bruit ensemble, cela peut être impressionnant pour eux ;), une bataille de boule de neige, un bonhomme de neige  et bien sûr de la luge ….

Et en rentrant au chaud, boire un bon chocolat chaud ou un vin chaud 😉 avec un bon goûter et une bonne raclette le soir, sans culpabiliser (le froid brûle les calories, c’est bien connu).

Enfin bref, personne ne peut s’ennuyer à la montagne !

Enfin, l’avantage au ski est qu’on rentre tôt donc on a le temps de profiter de chacun en faisant des jeux, un goûter tous ensemble.

Et les loulous sont ravis de profiter de nous.

bonhomme de neige

 

Petit conseil, partez hors période scolaire. Il y aura moins de monde et au niveau tarif, c’est le jour et la nuit 😉

Pour le trajet en voiture, pensez à bien faire des pauses si vous avez beaucoup de route 😉

Et surtout prévoyez change et nourriture en cas de bouchon.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter, éclatez-vous avec vos enfants à la neige !

sapin enneigé

Vous allez où pendant les vacances de février ?

Je vous embrasse,

Mlle B

Comment éviter les désagréments pendant la grossesse ?

Comment éviter les désagréments pendant la grossesse ?

La grossesse est un moment idyllique pour toutes les filles … C’est ce qu’on pense toutes, mais malheureusement ce n’est pas vrai pour tout le monde. Certaines ont le droit à certains désagréments !

Voici quelques petits conseils pour les éviter ou pour les diminuer .

éviter les désagréments pendant la grossesse

 

Les nausées et vomissements

Ils interviennent souvent en début de grossesse.

Il est important de prendre soin de vos dents si vous vomissez régulièrement, car cela favorise le terrain pour les caries.

Pour essayer d’atténuer les nausées, buvez en dehors des repas plutôt que pendant.

Privilégiez les aliments plutôt froids, ils sont moins odorants.

Mangez en petites quantités plus régulièrement.

Si vous ne vous sentez pas très bien, sortez prendre l’air ou ouvrez la fenêtre.

Evitez d’attendre trop longtemps entre les repas pour que votre estomac ne soit pas trop affamé 😉

Vous voulez une bonne nouvelle ? Elles disparaissent souvent après le 3 ème mois de grossesse 😉

La constipation 

La constipation est très fréquente pendant la grossesse. Je sais, c’est pas très glamour de commencer avec ce désagrément, mais en même temps il peut être très désagréable.

Pour éviter cette situation buvez beaucoup d’eau, manger des fibres, privilégiez le pain de son plutôt que le pain blanc et marchez.

Et surtout les filles, n’utilisez pas de laxatifs sans un avis médical.

Les remontées acides 

Vous avez des remontées acides ? Tout le monde va vous dire, « c’est parce que le bébé a déjà des cheveux ! ». Peu importe, c’est désagréable alors voici des idées pour essayer de les éviter.

On évite les boissons gazeuses, le thé, le café, plats épicés, plats trop riches, aliments acides.

Quand vous êtes allongée, mettez des coussins pour surélever votre tête.

Eviter les pantalons ou bas trop serrés.

Et attendez de digérer un petit peu avant de vous allonger.

S’ils ne disparaissent pas, parlez-en avec votre gynécologue qui pourra vous prescrire des médicaments qui dont autorisés pendant la grossesse.

Maladies

Je sais qu’on ne demande pas d’être malade mais essayez de ne pas l’être parce qu’il n’y a pas beaucoup de médicaments autorisés.

Surtout ne prenez rien sans demander conseil à votre médecin.

Les huiles essentielles et les compléments alimentaires sont également déconseillés.

Le mieux est de ne pas être malade 😉

L’oedème

Il apparaît souvent au 3 ème trimestre de la grossesse. Vous pouvez ressentir des désagréments tels que des picotements, des engourdissements, vos pieds et vos chevilles se mettent à gonfler.

Pour diminuer ces effets, surélevez vos jambes quand vous êtes allongés à l’aide d’un coussin.

Buvez régulièrement.

Ne croisez pas jambes, cela coupe la circulation et favorise l’oedème de grossesse.

Ne portez pas de vêtements serrés qui vous coupent la circulation.

Voici les principaux désagréments qui peuvent apparaître pendant la grossesse.

J’espère que j’ai pu vous aider un petit peu pour essayer de diminuer les effets négatifs.

Et surtout ne vous inquiétez pas, toutes les filles n’ont pas forcément de désagréments ou elles n’ont pas tout cumulé.

Je vous embrasse et n’hésitez pas à partager votre grossesse avec nous.

Mlle B

 

 

 

1

Quelle est la bonne alimentation à respecter pendant la grossesse ?

Quelle est la bonne alimentation à respecter pendant la grossesse ?

On pense à tort que quand on est enceinte, on peut manger deux fois plus. Je vais vous décevoir, c’est le contraire, il ne faut pas augmenter son alimentation mais l’améliorer !

Bien se nourrir est très important pour vous et pour le bébé. Elle joue sur la fatigue et sur votre forme.

Et si je vous dis que ce que vous mangez jouera sur l’alimentation de votre bébé après la naissance !

Alors, c’est parti pour les légumes verts 😉

Vous ne pourrez pas vous plaindre après !

alimentation

 

Je vous conseille de faire 3 repas normaux et 2 collations. Il ne faut pas manger plus, mais plus souvent.

Fractionner les repas est une bonne solution pour éviter d’avoir trop une sensation de faim quand on arrive à l’heure des repas et donc d’augmenter les doses dans notre assiette.

Et cela évite de grignoter !

Une collation n’est pas une barre de chocolat ou une viennoiserie !

Je vois vos têtes déçues 😉

Non, une collation c’est une fruit, un yaourt, un verre de lait, une compote …

Les règles à appliquer pendant la grossesse

 

Pour éviter des petits soucis; pensez à bien vous hydrater , bien se laver les mains avant de cuisiner, bien nettoyer son frigo, bien emballer les produits.

Il faut avoir une très bonne hygiène pour ne pas attraper un vilain microbe.

alimentation pendant la grossesse

Les aliments autorisés

 

Fruits et légumes (mais bien les laver à l’eau vinaigrée)

Viande bien cuite

Café mais limitez sa consommation

Les féculents (ils sont même conseillés )

Les légumes secs

Les produits laitiers (3 par jour pour avoir assez d’apport en calcium) = lait, fromage ou yaourt . Si vous n’aimez pas les laitages, pensez à boire de l’eau riche en calcium.

Les fromages à pâte dure en enlevant la croûte

les fromages frais

Les aliments interdits 

 

Les produits laitiers non pasteurisés

Les poissons crus ou fumés

Les fruits de mer crus

Les oeufs crus

La viande saignante

La margarine

Les fromages au lait cru

Alcool

jus de fruits non pasteurisés

Foie et produits à base de foie

Recettes à base d’oeufs crus

Charcuterie (pâté, rillette …)

Fromage à pâte molle

couple-1812777_960_720

 

Aliments à éviter ou à réduire en consommation 

 

Les viandes fumées ou marinées

Rhubarbe

Les épices (muscade, gingembre,réglisse)

Les herbes (tilleul, lavande, persil,  romarin)

Eviter jambons à la coupe (préférez le sous vide)

Les aliments à base de soja

Les poissons tels que l’anguille, le thon , la lotte, le bar, le brochet, la dorade, la raie, le sabre et la grenade

J’espère qu’avec ce récapitulatif, ce sera plus facile pour vous pour vous y retrouver !

Mais j’espère que je ne vous ai pas trop coupé l’appétit 😉

Et n’hésitez pas à réagir pour ajouter des choses ou pour donner votre avis.

Bon appétit, car c’est important de manger pendant toute votre grossesse.

Je vous embrasse,

Mlle B

Le cododo est-il bénéfique pour bébé ? N’-y-a-t-il pas de danger ?

Le cododo est-il bénéfique pour bébé ? N’-y-a-t-il pas de danger ?

Le cododo, autrement appelé co-sleeping est le fait de dormir avec notre bébé dans la même chambre. En France, il est très critiqué, mais pourquoi ? Est-il bénéfique pour votre bout de chou ? Et pour vous ?

Ce sujet m’intéressait, car au départ j’étais hostile également. Tout le monde m’avait tellement dit « Ne l’habitue surtout pas à dormir avec vous sinon c’est fini !  » ou « et votre intimité ? »

Puis j’ai allaité et quand j’étais fatiguée de me lever, je le laissais dormir et je trouvais cela plutôt chouette et reposant pour moi.

Je me suis dit que c’était un sujet intéressant à développer.

cododo

Dans de nombreux pays, ils ne se posent pas la question. Le cododo est une évidence.

En occident, on a peur de cette pratique même si elle redevient tendance.

Ne va-t-on pas étouffer notre enfant ?

Naturellement, vous n’écraserez pas votre bébé. En revanche, éviter cette pratique si vous prenez des médicaments pour dormir ou si vous avez consommer de l’alcool à forte dose.

Ils pourraient diminuer vos sensations.

Et pensez à ne pas trop couvrir bébé qui peut risquer une hyperthermie.

Certains experts affirment qu’il y a plus de risques de morts subites du nourrisson en faisant du cododo alors que d’autres soutiennent qu’il la diminue.

Pour éviter les drames, on pense à mettre un matelas par-terre si le bébé dort sur le côté du lit, on ne fait pas de sommeil partagé si vous fumez et attention aux oreillers.

Après chacun à son avis et son sentiment.

Par rapport à l’intimité dans le couple, j’ai lu dans un magazine une professionnelle de l’enfance qui disait « c’est triste si les parents n’ont pas plus d’imagination ! » et j’ai trouvé ça tellement vrai.

Pourquoi ne pas en profiter pour mettre un peu de piment dans notre couple 😉

Il n’ y a pas que le lit pour faire les câlins !

baby-1866623_960_720

Honnêtement le pratiquer les premiers mois, c’est moins fatiguant  (enfin, pour moi en tout cas )

On a juste à attraper son bébé et on peut le mettre directement au sein, si on allaite. Si on donne un biberon, on le prépare en 30 secondes sans avoir à se lever avec notre bib expresso de béaba !

Je pense que pour un deuxième j’investirai dans un berceau spécial co-sleeping.

C’est un berceau que l’on peut coller à notre lit grâce à un côté pliable.

berceau-baby-side-jane-1

Bébé est dans son lit sans empiéter sur notre espace et il est tout de même juste à côté de nous.

Et au niveau sécurité, on supprime tous les risques liés à l’étouffement.

Après, certains parents ne peuvent pas dormir avec le bruit d’un bébé dans la même pièce.

Et oui un bébé fait souvent beaucoup de petits bruits avec la bouche, en respirant …

Et bébé dans tout cela ? Le co-sleeping que peut-il lui apporter ?

Les bouts de choux qui sentent leur maman à proximité se sentent rassurés et ont un sommeil paisible et plus long parfois.

Beaucoup de bébés sont angoissés la nuit et c’est un vrai réconfort de sentir une présence à côté d’eux.

cododo

Après avoir lu cet article, qu’en pensez-vous ?

Êtes-vous globalement pour ou contre ?

Je vous embrasse,

Mlle B