Pouce, tétine ou rien ? Quel choix de succion est le meilleur ?

Pouce, tétine ou rien ? Quel choix de succion est le meilleur ?

Le besoin de succion des bébés est un besoin naturel, archaïque. On voit souvent in utero ,pendant les échographies, les bébés qui sucent leur pouce.

En tant que parents, on se demande souvent si il vaut mieux privilégier le pouce, la tétine ou rien du tout.

Je vais essayer de vous aider à faire le pour et le contre pour chaque choix.

Le pouce

 

le pouce comme succion

 

Naturellement, beaucoup d’enfants sucent leur pouce. L’avantage est qu’il est toujours là , pas d’oubli possible. La nuit, pas besoin de se lever pour le retrouver dans le lit comme avec la tétine.

Et c’est tellement mignon un bout de chou qui suce son pouce, vous ne trouvez pas ?

Le gros inconvénient est qu’on ne peut pas le supprimer, on ne va pas couper le doigt quand même 😉

Et qu’il déforme le palais, a tendance à faire incliner les dents de la mâchoire supérieure et crée souvent un décalage entre les deux mâchoires. D’un point de vue dentaire, le pouce n’est pas apprécié 😉

 La tétine

 

la tétine comme succion

 

La tétine est souvent recommandée, car elle abimerait moins les dents. Elle rassure, détend les bébés.

L’avantage, on peut la supprimer plus facilement (en théorie ;)). On la jette et c’est fini , même si ce n’est pas si facile dans la pratique.

On peut la laver plus facilement que le pouce.

Mais le problème est que les enfants aujourd’hui l’utilisent beaucoup trop longtemps . Par conséquent, on se retrouve avec les mêmes dégâts pour la dentition.

Il faudrait arrêter à 2 ans, car au delà ce n’est plus un besoin de succion mais une dépendance.

Et surtout limiter son utilisation en temps.

Le bébé n’a pas besoin de la garder toute la journée dans la bouche.

Autre recommandation, quand on souhaite allaiter. Il vaut mieux essayer d’attendre au maximum de la proposer le temps que l’allaitement se mette en place.

Pourquoi ?

La succion n’est pas la même et peut compliquer les choses pour votre loulou. Les mamans auraient plus souvent des crevasses d’ailleurs.

Enfin, attention quand votre enfant commence à parler. Il faut l’habituer à retirer sa tétine pour s’exprimer sinon il s’habituera à mal prononcer les mots.

Rien 

besoin de succion

Rien , vous allez me dire mais c’est horrible ? Pas forcément. Certains enfants ne ressentent pas un grand besoin de succion.

Pourquoi donnerait-on forcément une tétine si votre bout de chou ne pleure pas, n’a pas l’air d’être gêné ?

Chacun fait comme il veut, mais pensez que vous ne serez pas confronté à la galère du sevrage.

Si votre bébé ne fait que pleurer alors qu’il est changé et qu’il a mangé, il faut lui proposer la tétine. Ne le torturez pas.

Au delà de 2 ans, les enfants ne ressentent plus le besoin de succion.

Au delà de cet âge, son utilisation peut retarder l’arrivée du langage et surtout augmenter les difficultés de prononciation.

Les enfants qui sucent le pouce ou la tétine respirent par la bouche et non par le nez. leurs cloisons nasales se rétrécissent et ils ont tendance à parler en sifflotant.

C’est à vous de voir, mais si un doudou suffit, pourquoi se compliquer ?

Une petite vidéo supplémentaire

J’espère que cet article vous aura apporté des réponses et vous aura aidé.

Je vous embrasse,

Mlle B 

L’éducation positive est à la mode et vous, vous la pratiquez ?

L’éducation positive est à la mode en ce moment et vous, vous la pratiquez ?

L’éducation positive a le vent en poupe en ce moment. En quoi consiste-t-elle ?

éducation positive

L’éducation positive ; ses principes

La méthode d’éducation positive consiste à mettre en valeur les gestes positifs de nos enfants. On met l’accent sur ce qui est bien plutôt que sur ce qui ne va pas.

On encourage ainsi notre enfant à continuer ce qui nous plaît.

Elle estime que c’est en donnant confiance à nos bouts de choux que nous leur permettrons d’être des adultes de demain qui auront assez confiance en eux pour faire les choix qu’ils souhaitent.

Ce n’est pas en soumettant nos enfants et en leur empêchant d’exprimer leurs émotions qu’ils seront des adultes bien dans leur peau.

Si on n’a pas appris à dire « je ne suis pas d’accord », on risque de se faire marcher sur les pieds au travail par exemple.

C’est ce que pense les penseurs de l’éducation positive.

On ne peut pas renier que cette méthode demande plus de patience et de temps aux parents 😉

Un livre pour vous aider à comprendre comment l’appliquer : Cool parents make happy kids 

Si vous ne connaissez pas vraiment cette méthode mais que vous avez envie de changer de méthode d’éducation et que vous souhaitez plus de zénitude et de bienveillance dans vos rapports avec vos enfants, je vous encourage à lire le livre de Charlotte Ducharme Cool Parents make happy kids.

cool-ebook

Je l’ai adoré, car il est super concret. C’est une maman qui nous livre ses astuces qui ont fonctionné avec ses enfants et du coup c’est vraiment réaliste.

Il est très ludique et plaisant à lire.

Vous pouvez consulter son blog qui porte le même nom où elle partage de nombreux conseils avec ses lecteurs.

Par exemple, l’auteur vient de publier une vidéo sur le bonjour.

En France, nous sommes très à cheval sur le « bonjour », mais n’en faisons nous pas trop ?

Au final, c’est plus une corvée qu’un plaisir parce que c’est une obligation !

Charlotte pense que dire « bonjour » devient naturel quand on montre l’exemple.

Pas besoin de forcer nos enfants à le dire, ils le feront automatiquement.

Fini les prises de tête, ça ne vous donne pas envie ? 😉

éducation positive pour arrêter avec les crises

Et vous, qu’en pensez-vous ? Vous appliquez cette méthode ?

Qu’en pensez-vous ? En êtes-vous satisfaits ?

Avez-vous des astuces qui ont fonctionné pour vos enfants ?

Il ne faut pas se mentir, c’est en se partageant des idées concrètes de parents réels qu’on apprend le mieux 😉

Vos astuces pour garder votre calme ?

J’espère que ce sujet vous plaît.

Je vous embrasse et vous souhaite un bon week-end de l’ascension avec ce temps magnifique !

Mlle B

Les secrets magiques pour endormir votre enfant paisiblement

Les secrets magiques pour endormir votre bébé paisiblement

Existe-t-il une recette magique pour endormir nos bébés ? Pas vraiment, mais des habitudes qui permettent de le faciliter .

endormir

Un petit coin douillet

Avoir le même endroit avec ses peluches, son mobile, sa veilleuse, sa décoration est important.

C’est son repère à lui, qui le rassure beaucoup surtout le soir au moment du coucher.

Nous aussi, on est content de retrouver notre chambre et notre lit !

Un rituel qui apaise

Les bébés adorent la routine.

Couchez donc votre bébé toujours à la même heure.

D’ailleurs, au passage, choisissez celle à laquelle votre enfant a sommeil, et non celle qui vous arrange.

(Je sais que vous n’êtes pas contents après moi de dire ça mais c’est pourtant la clé du succès)

Si c’est à 19h, c’est tôt peut être pour votre organisation, mais si vous loupez son cycle il fera attendre le prochain et il sera sans doute tard.

Si votre bébé est super en forme à 20h, attendez un peu.

Une fois que vous avez repéré l’heure à laquelle il semble être fatigué, tous les jours ce sera cette heure là.

Évitez de trop faire d’exceptions, vous serez récompensés car il sera régler comme une pendule.

endormir

Le lit n’est pas une punition

J’avoue que parfois, le mettre dans son lit 5 minutes pour le calmer quand il fait une colère est tentant, mais c’est une grosse erreur.

Le lit ne doit jamais être comme « aller au coin », car il associera le lit à une punition.

Temps calme avant de dormir

Souvent, les parents rentrent du travail peu de temps avant le temps du coucher et c’est souvent les grandes retrouvailles.

On a envie de profiter à fond de ce moment, mais inutile de d’exciter votre enfant juste avant de le coucher 😉

Je sais que ce n’est pas évident.

On a envie de faire des chatouilles, de sauter, de rigoler…

Si vous voulez avoir un moment privilégié, préférez plutôt les histoires qui sont un vrai moment de complicité tout en étant un temps calme.

Les histoires sont très importantes, elles apportent du vocabulaire, elles développent l’imagination de votre bébé …

Ps : on évite les histoires de loups, de méchants avec les tout petits qui favorisent les cauchemars.

Un moment de tendresse

Rien de mieux qu’un gros câlin avant de dormir pour faire le plein d’ocytocine= « l’hormone du bonheur »

On ne se couche pas fâché, ce n’est jamais bon pour un sommeil paisible. D’ailleurs cette règle vaut pour les parents 😉

On fait un câlin, mais je vous déconseille d’habituer votre tout petit à s’endormir dans vos bras.

Ce tout petit grandit et pèsera son poids.

De plus, quand ils grandissent ils sont sensibles au moindre mouvement et il faut recommencer depuis le début.

Votre bras s’en souviendra 😉

endormir

La musique adoucit les moeurs

Vous pouvez placer un mobile au dessus de son lit pour le bercer musicalement.

Il sera content de voir les suspensions au dessus de sa tête et de les retrouver tous les soirs.

Les musiques seront toujours les mêmes, ce sera une partie du rituel du coucher.

Avec tous ces petits conseils, vous allez réussir plus facilement à endormir votre loustic.

Et vous, vous avez des rituels pour le coucher ou des petites astuces à partager ?

Je vous embrasse,

Mlle B

La langue des signes pour communiquer avec bébé

Communiquer avec bébé, grâce à la langue des signes

Bébé pleur et on ne comprend pas pourquoi ? Et si je vous disais qu’il existe un moyen d’améliorer vos échanges avec bébé sans qu’il ne puisse parler grâce à la langue des signes.

Je vous explique tout.

Dans les années 80, Joseph Garcia, spécialiste de la langue des signes américains, avait observé que les enfants qui grandissent dans des familles dont au moins un des parents est sourd pouvait communiquer plus tôt que ses copains du même âge.

Il s’est donc dit que d’apprendre la langue des signes à tous les bébés était une bonne chose.

langue des signes

La langue des signes pour améliorer vos échanges

 

En effet, c’est un super outil pour améliorer les échanges entre vous (les parents) et votre bout de chou.

Elle aide à instaurer un climat de bienveillance entre vous et vous aide à limiter les colères et les frustrations que l’on peut rencontrer avec un enfant qui n’arrive pas à se faire comprendre !

Vous voyez ce que je veux dire 😉 ????

Et ne vous dîtes pas comme beaucoup, si mon bébé arrive à se faire comprendre, il ne voudra pas apprendre à parler.

Bien au contraire, ce sont les mêmes zones du cerveau qui sont activées quand un enfant produit un mot ou des gestes, il est donc plus facile pour eux de dire des mots par la suite.

langue des signes

pinterest

Cela ne vous fait pas rêver d’avoir un bébé qui vous dit grâce à ses mains, ma couche est sale, j’ai faim, j’ai soif, j’ai peur … ?

Plus besoin de culpabiliser à ne pas comprendre ce qui peut bien se passer ?

langue des signes

pinterest signe2mains

L’apprentissage de la langue des signes

Ce n’est pas pour rien si les crèches l’utilisent beaucoup !

Vous pouvez commencer dès 7,8 mois c’est l’âge où ils commencent à imiter les adultes.

Important ; Associer toujours les gestes à la parole et ne vous dîtes pas que cela fonctionnera du jour au lendemain, il faut être patient.

Si vous avez envie de vous y mettre, vous avez le dictionnaire pour apprendre des mots.

Mais renseignez-vous, il existe de nombreux endroits où l’on peut apprendre.

langage-des-signes-pour-bebe-1

naître et grandir

 

Qu’en pensez-vous ?

Vous l’avez déjà fait ? Vous voulez commencer ?

Dîtes moi tout.

Je vous embrasse,

Mlle B

Le cododo est-il bénéfique pour bébé ? N’-y-a-t-il pas de danger ?

Le cododo est-il bénéfique pour bébé ? N’-y-a-t-il pas de danger ?

Le cododo, autrement appelé co-sleeping est le fait de dormir avec notre bébé dans la même chambre. En France, il est très critiqué, mais pourquoi ? Est-il bénéfique pour votre bout de chou ? Et pour vous ?

Ce sujet m’intéressait, car au départ j’étais hostile également. Tout le monde m’avait tellement dit « Ne l’habitue surtout pas à dormir avec vous sinon c’est fini !  » ou « et votre intimité ? »

Puis j’ai allaité et quand j’étais fatiguée de me lever, je le laissais dormir et je trouvais cela plutôt chouette et reposant pour moi.

Je me suis dit que c’était un sujet intéressant à développer.

cododo

Dans de nombreux pays, ils ne se posent pas la question. Le cododo est une évidence.

En occident, on a peur de cette pratique même si elle redevient tendance.

Ne va-t-on pas étouffer notre enfant ?

Naturellement, vous n’écraserez pas votre bébé. En revanche, éviter cette pratique si vous prenez des médicaments pour dormir ou si vous avez consommer de l’alcool à forte dose.

Ils pourraient diminuer vos sensations.

Et pensez à ne pas trop couvrir bébé qui peut risquer une hyperthermie.

Certains experts affirment qu’il y a plus de risques de morts subites du nourrisson en faisant du cododo alors que d’autres soutiennent qu’il la diminue.

Pour éviter les drames, on pense à mettre un matelas par-terre si le bébé dort sur le côté du lit, on ne fait pas de sommeil partagé si vous fumez et attention aux oreillers.

Après chacun à son avis et son sentiment.

Par rapport à l’intimité dans le couple, j’ai lu dans un magazine une professionnelle de l’enfance qui disait « c’est triste si les parents n’ont pas plus d’imagination ! » et j’ai trouvé ça tellement vrai.

Pourquoi ne pas en profiter pour mettre un peu de piment dans notre couple 😉

Il n’ y a pas que le lit pour faire les câlins !

baby-1866623_960_720

Honnêtement le pratiquer les premiers mois, c’est moins fatiguant  (enfin, pour moi en tout cas )

On a juste à attraper son bébé et on peut le mettre directement au sein, si on allaite. Si on donne un biberon, on le prépare en 30 secondes sans avoir à se lever avec notre bib expresso de béaba !

Je pense que pour un deuxième j’investirai dans un berceau spécial co-sleeping.

C’est un berceau que l’on peut coller à notre lit grâce à un côté pliable.

berceau-baby-side-jane-1

Bébé est dans son lit sans empiéter sur notre espace et il est tout de même juste à côté de nous.

Et au niveau sécurité, on supprime tous les risques liés à l’étouffement.

Après, certains parents ne peuvent pas dormir avec le bruit d’un bébé dans la même pièce.

Et oui un bébé fait souvent beaucoup de petits bruits avec la bouche, en respirant …

Et bébé dans tout cela ? Le co-sleeping que peut-il lui apporter ?

Les bouts de choux qui sentent leur maman à proximité se sentent rassurés et ont un sommeil paisible et plus long parfois.

Beaucoup de bébés sont angoissés la nuit et c’est un vrai réconfort de sentir une présence à côté d’eux.

cododo

Après avoir lu cet article, qu’en pensez-vous ?

Êtes-vous globalement pour ou contre ?

Je vous embrasse,

Mlle B

Restaurant avec un bébé ; comment tous en profiter ?

Restaurant avec un bébé; Comment tous en profiter ?

 

Si vous êtes fou et que vous avez subitement envie d’aller au restaurant avec votre bébé, soyez prêt pour l’aventure 😉

Qui a dit qu’avoir des enfants rime avec fin de votre vie sociale ! Ce serait triste quand même !

aller au restaurant avec un bébé

Même si je suis partisane d’avoir des moments à nous 2 (mon mari et moi), mais c’est chouette de sortir aussi avec son bébé.

Et je suis persuadée que, plus on habitue les enfants à sortir, plus il sera facile pour eux de bien respecter les règles en grandissant.

Alors, sortez au restaurant en famille !

Les nourrissons ne sont pas un souci le plus souvent. C’est facile, ils mangent ou dorment.

Il suffit d’avoir un jeu de poussette pour l’occuper un peu.

jeu de poussette pour l'occuper au restaurant

Surtout, habituez-le au bruit chez vous afin de pouvoir sortir facilement.

Ensuite, quand il va grandir un peu, je vous conseille les restos kids-friendly.

Ce sont des restaurants qui aiment les enfants (= qui ne vous regardent pas de travers quand ils vous voient entrer dans le restaurant)

et qui sont équipés pour les enfants.

Sachez-le, tous les restaurants n’ont pas de chaise haute. C’est fou, mais c’est la réalité.

Ces restaurants ne sont peut-être pas votre premier choix , mais réfléchissez bien.

Vous préférez manger dans un restaurant très gastro où tout le monde va vous regarder au moindre bruit et vous allez donc stresser tout le repas ou bien manger dans un restaurant bon, mais plus cool où vous allez pouvoir vous détendre.

Je ne sais pas pour vous, mais moi, mon choix est fait !

Essayez d’aller au restaurant de bonne heure, histoire d’être servi rapidement.

N’allez pas trop tôt non plus , car le but est de voir un petit peu de monde quand même.

Bien sûr, une sortie ça se prévoit. Munissez vous de pain ou galettes de riz pour le faire patienter et de jeux (SILENCIEUX).

Il faut être cool avec vos voisins de table quand même !

Voici des idées de jeux

peluche à ventouser sur la table du restaurant

une peluche à fixer sur la table du restaurant

chaussette-deveil-hibou-et-fleure-de-BadabulleB033012-1

Des chaussettes à mettre aux pieds ou aux mains pour s’amuser.

Et bien sûr des livres, des crayons de couleur ou une ardoise doodle magic pour être sûr de ne pas salir.

Enfin, n’abusez pas en prenant 4 plats.

Vous allez voir que tout va bien se passer.

Et si, au pire il y a quelques petits incidents, ce n’est pas grave.

Retentez !

child-798740_960_720

Et vous, que faites-vous avec vos enfants au restaurant ? Où allez-vous ?

Je vous embrasse,

Mlle B

 

 

Éveil de bébé : stimuler sans l’épuiser!

Tous les parents qui viennent d’avoir un enfant sont persuadés que leur bout de chou est un petit génie ! Il sait déjà parler anglais. Si, si je vous l’assure !

Mais c’est tout à fait normal. J’étais la première à le penser 😉

éveil de bébé

Malheureusement, vous verrez que parfois, on se demande pourquoi il ne comprend pas ce qu’on lui dit.

Et là, nous ne sommes plus persuadés que nous avons un Mozart ou un petit Einstein 😉 Je plaisante bien sûr ! Le vôtre, c’est l’exception…

Partant d’une bonne intention, certains parents misent tout sur l’éveil intensif de leur bébé pour le stimuler au maximum.

C’est bien , mais attention de ne pas avoir l’effet inverse.

Voici quelques idées d’activités à réaliser pour favoriser l’éveil ;

 

Tout d’abord, les premiers mois marquent de gros changements dans l’évolution de votre bébé. Il est donc important d’adapter les jeux pour chaque âge de votre nourrisson.

Les jeux d’éveil servent à éveiller leurs 5 sens progressivement.

L’outil indispensable à acheter est un tapis d’éveil.

Il l’utilisera au moins 1 an donc autant investir dans un beau tapis.

tapis d'éveil

Ne choisissez pas un tapis comme si vous choisissiez un tapis décoratif.

Il doit avant tout éveiller et amusez votre bébé.

Tant pis, s’il n’est pas coordonné avec votre salon 😉

Il existe des tapis avec des bords pour être sûr que votre nourrisson ne s’enfuie pas 😉 …

En même temps quand il fait des roulés-boulés ils peuvent vite traverser la pièce.

tapis d'éveil gonflable

Ensuite parlons jouets et là, nous pouvons commencer par un hochet. C’est le jouet « classique », mais si important pour le développement psychomoteur de votre bébé.

Pour lui apprendre à le passer d’une main à l’autre puis ensuite associer le mouvement à un son est une vrai découverte.

Il apprend même les bases de la physique. Si on ne tient pas son hochet, il tombe.

Ensuite, on s’amuse à lui faire découvrir diverses textures. Les bébés raffolent toucher des surfaces différentes.

hochet pour l'éveil

 

éveil toucher du plastique qui claque en bougeant

 

 Le jouet que j’affectionne particulièrement, ce sont les chaussettes d’éveil. Votre bébé bougera ses petits petons pour essayer de les attraper.

C’est un très bon jeu pour favoriser la découverte de ses jambes.

Ensuite, vous pouvez continuer de jouer avec ses sens en le caressant avec une plume, en le chatouillant.

N’hésitez surtout pas à faire des activités avec votre nourrisson, vous allez vous découvrir mutuellement petit à petit.

Idées de jeux qui sont bons pour l’éveil des tout-petits ;

Le caché/coucou : il apprend que vous pouvez disparaître et réapparaître.

La petite bête qui monte, qui monte : Elle permet aux bébés de se concentrer sur la partie de leur corps que vous allez chatouiller et donc sur la trajectoire de vos mains.

baby-587921_960_720

L’éveil est important pour les bébés, mais adaptez-vous à lui et surtout laissez le jouer tout seul.

Les moments que vous passez avec lui sont précieux, mais ses moments de découverte sont importants également.

Un petit conseil, ne lui donnez seulement 2 jeux par 2 jeux.

On a tendance, comme ils ont de nombreux jouets, à tout vouloir leur mettre autour, mais nous avons tort.

Il ne sera pas plus stimulé à les toucher. Il ne va pas savoir lequel choisir.

Et n’oubliez pas l’éveil se fait avant tout par le jeu.

Et vous , quels jeux a préféré votre bébé ?

Lesquels vous plaisent le plus ?

Je vous embrasse,

Mlle B

 

 

Première rentrée chez la nourrice ou à la crèche !

baby-84552_640

Première rentrée chez la nourrice ou à la crèche Depuis sa naissance, vous n’avez pas quitté votre petite merveille, mais il va falloir reprendre le travail et votre bout de chou va faire sa première rentrée à la crèche ou chez la nourrice. La première séparation n’est jamais facile surtout quand il s’agit de confier…
Continue reading »