Comment bien choisir son siège auto en fonction de chaque âge ?

Comment bien choisir son siège auto en fonction de chaque âge ?

L’utilisation d’un siège auto est obligatoire jusqu’à l’âge de 10 ans ou 1,35 m mais il est important de bien adapter le siège en fonction de la taille et du poids.

De nombreux éléments sont à prendre en compte quand vous l’achetez.

Les fournisseurs ont essayé de nous aider avec des groupes qui correspondent à un poids ou à une taille.

Certains sont évolutifs et peuvent répondre à plusieurs groupes.

Voici quelques conseils pour vous y retrouver ;

A savoir, pour qu’un siège soit homologué par les normes européennes, il doit être écrit la lettre E avec un chiffre entouré d’un cercle.

Qu’est-ce qu’un siège Isofix ?

C’est le système le plus sûr pour les enfants. Vous êtes certains que votre enfant est bien attaché.

Vous n’utilisez plus la ceinture de sécurité. Des points d’ancrage situés sur le siège arrière permettent de le fixer solidement .

Le siège et la banquette ne forment qu’un. Cela assure une meilleure stabilité et une meilleure retenue en cas de chocs.

Passons aux différents groupes ;

bébé dans son cosy

Groupe 0

Pour le groupe 0, ce sont des nacelles dans lesquelles les bébés peuvent dormir allongées.

Des coques peuvent être utilisées dès la naissance, mais certains privilégient la position horizontale et non assise pour les nourrissons.

Attention, toutes les nacelles ne sont pas homologuées pour servir de siège auto.

 

Groupe 0+

Ce sont des coques qui peuvent aller de 0 à 13 kilos. Choisissez une bonne coque, car le cou et la nuque de bébé sont fragiles.

Important ; Vous devez positionner le cosy dos à la route.

Pour faciliter l’installation dans la voiture, des embases sont prévues sur lesquelles, vous venez la fixer.

Et choisissez un ensemble poussette, coque compatibles. C’est beaucoup plus simple. Vous aurez juste à clipser le cosy sur la poussette sans avoir à réveiller votre loulou à chaque fois.

Groupe 1

Ce groupe correspond aux enfants de 9 à 18 kgs. Ces enfants peuvent s’asseoir tout seul.

Dans cette catégorie, deux types de siège auto sont disponibles;  le modèle avec harnais et celui avec bouclier. Ce dernier est très bien en terme de sécurité mais ne permet qu’une installation face à la route uniquement.

Il existe dans cette catégorie des sièges autos pivotants qui tourne à 90° vers la droite ou vers la gauche pour simplifier l’installation de bébé dans la voiture. Vous n’avez pas à vous tordre à 160° à chaque fois 😉
Siège auto pivotant

Groupe 2

Ce groupe correspond aux enfants de 15 à 25 kgs. Les sièges auto sont des  » rehausseurs » comme nous avions qui sont plus confortables et plus sécurisés. Ils sont obligatoires car ils permettent à l’enfant d’être à la bonne hauteur pour que la ceinture de sécurité puisse se placer correctement au niveau de son épaule. Enfin,  ils enveloppent davantage le buste de l’enfant.

Groupe 3

Il correspond aux enfants qui pèsent entre 22 et 36 kilos. Ce sont de simples rehausseurs.

La plupart du temps les groupes 2 et 3 ne forment qu’un.

Voici un petit tour des conseils pour bien choisir votre siège auto.

Faîtes attention si vous comptez l’acheter d’occasion qu’il n’ait reçu aucun choc.

On ne plaisante pas avec la sécurité de nos enfants.

Vous n’avez plus qu’à aller voir notre large choix sur www.bebeconcept.com

siège auto enfant

Je vous embrasse et vous souhaite une belle journée,

Mlle B

 

 

 

Le cododo est-il bénéfique pour bébé ? N’-y-a-t-il pas de danger ?

Le cododo est-il bénéfique pour bébé ? N’-y-a-t-il pas de danger ?

Le cododo, autrement appelé co-sleeping est le fait de dormir avec notre bébé dans la même chambre. En France, il est très critiqué, mais pourquoi ? Est-il bénéfique pour votre bout de chou ? Et pour vous ?

Ce sujet m’intéressait, car au départ j’étais hostile également. Tout le monde m’avait tellement dit « Ne l’habitue surtout pas à dormir avec vous sinon c’est fini !  » ou « et votre intimité ? »

Puis j’ai allaité et quand j’étais fatiguée de me lever, je le laissais dormir et je trouvais cela plutôt chouette et reposant pour moi.

Je me suis dit que c’était un sujet intéressant à développer.

cododo

Dans de nombreux pays, ils ne se posent pas la question. Le cododo est une évidence.

En occident, on a peur de cette pratique même si elle redevient tendance.

Ne va-t-on pas étouffer notre enfant ?

Naturellement, vous n’écraserez pas votre bébé. En revanche, éviter cette pratique si vous prenez des médicaments pour dormir ou si vous avez consommer de l’alcool à forte dose.

Ils pourraient diminuer vos sensations.

Et pensez à ne pas trop couvrir bébé qui peut risquer une hyperthermie.

Certains experts affirment qu’il y a plus de risques de morts subites du nourrisson en faisant du cododo alors que d’autres soutiennent qu’il la diminue.

Pour éviter les drames, on pense à mettre un matelas par-terre si le bébé dort sur le côté du lit, on ne fait pas de sommeil partagé si vous fumez et attention aux oreillers.

Après chacun à son avis et son sentiment.

Par rapport à l’intimité dans le couple, j’ai lu dans un magazine une professionnelle de l’enfance qui disait « c’est triste si les parents n’ont pas plus d’imagination ! » et j’ai trouvé ça tellement vrai.

Pourquoi ne pas en profiter pour mettre un peu de piment dans notre couple 😉

Il n’ y a pas que le lit pour faire les câlins !

baby-1866623_960_720

Honnêtement le pratiquer les premiers mois, c’est moins fatiguant  (enfin, pour moi en tout cas )

On a juste à attraper son bébé et on peut le mettre directement au sein, si on allaite. Si on donne un biberon, on le prépare en 30 secondes sans avoir à se lever avec notre bib expresso de béaba !

Je pense que pour un deuxième j’investirai dans un berceau spécial co-sleeping.

C’est un berceau que l’on peut coller à notre lit grâce à un côté pliable.

berceau-baby-side-jane-1

Bébé est dans son lit sans empiéter sur notre espace et il est tout de même juste à côté de nous.

Et au niveau sécurité, on supprime tous les risques liés à l’étouffement.

Après, certains parents ne peuvent pas dormir avec le bruit d’un bébé dans la même pièce.

Et oui un bébé fait souvent beaucoup de petits bruits avec la bouche, en respirant …

Et bébé dans tout cela ? Le co-sleeping que peut-il lui apporter ?

Les bouts de choux qui sentent leur maman à proximité se sentent rassurés et ont un sommeil paisible et plus long parfois.

Beaucoup de bébés sont angoissés la nuit et c’est un vrai réconfort de sentir une présence à côté d’eux.

cododo

Après avoir lu cet article, qu’en pensez-vous ?

Êtes-vous globalement pour ou contre ?

Je vous embrasse,

Mlle B