6

Baby blues, Comment l’éviter et s’en débarrasser ?

Comment éviter et se débarrasser du baby blues ?

C’est une vraie tempête hormonale que vous ressentez, tout votre corps est chamboulé ! Ce n’est pas rien, vous avez mis au monde la plus belle des merveilles du mondes 😉

Après l’accouchement, il n’est pas rare de faire un petit baby blues. C’est une vraie tempête hormonale que vous ressentez, tout votre corps est chamboulé !

Comment savoir qu’on en fait un ?

Vous pleurez pour un rien ? vous vous sentez nulle ? Vous faîtes bien un petit baby blues. Il apparaît souvent vers le troisième jour après l’accouchement et ne dure que quelques heures voire quelques jours. Ce n’est pas grave, beaucoup de femmes en font mais il faut l’admettre et prendre soin de vous.

Vous n’êtes pas obligée de le dire si vous avez honte (et entre nous c’est ridicule car presque toutes les femmes ressentent un chamboulement à l’arrivée d’un bébé). Il est même légitime, vous étiez la star quand vous étiez enceinte et on vous à volé la vedette !

Pour l’éviter, je vais vous donner les mêmes conseils que pour le faire disparaître.

 

Règle numéro 1, on se repose pour éviter le baby blues!!!!!

La fatigue de l’accouchement, les premières nuits qui sont hachées et souvent trop courtes nous épuisent et déclenche souvent ce phénomène.

On essaie au maximum de se faire aider afin de pouvoir faire des petites siestes. Ne croyez pas que vous êtes nulle en demandant de l’aide, au contraire. Le sommeil st la clé du bonheur.

J’ai une amie qui a eu une super idée. Elle l’a joué à l’américaine. Au lieu de demander des cadeaux de la part des amis et de la famille, pourquoi ne pas leur demander de vous concocter de bons petits plats. On n’a pas le temps de cuisiner au début. C’est tout juste si on a réussi à s’habiller à la fin de la journée.

C’est le bon prétexte pour manger de bons petits plats fait maison. Les repas c’est bon pour le moral !

On se fait aider pour le ménage (beaucoup de mutuelles prennent en charge une aide à domicile) et on se fait aider pour la nuit aussi (famille, amis ou même étudiantes sage femme par exemple).

 

baby blues , comment l'éviter ?

 

Règle numéro 2, on ne reste pas seule. On voit du monde !

On a tendance à vouloir rester seule pour ne pas avoir d’impératif or ce n’est pas vraiment une bonne idée. Il faut voir du monde, parler. Bien sûr, les excès ne sont pas bons, des temps seuls sont importants.

On ne s’enferme pas dans une boule. Rester seule avec son bébé toute la journée peut être angoissant et fatiguant.

 

Règle numéro 3 , on ne s’oublie pas !

Votre bébé est important mais vous aussi ! Il faut d’abord prendre soin de vous afin de pouvoir s’occuper des autres. C’est un principe que vous devez garder en tête pour toujours.

Nous ne sommes pas que des mamans . Sur instagram beaucoup de mamans blogueuses utilisent le hashtag #onnestpasquedesmamans et c’est vrai.

C’est même primordial, pour bien s’occuper de nos enfants il faut être bien dans sa tête et dans son corps donc on prend l’air et on sort avec ses amis et son conjoint.

 

Règle numéro 4, vous pouvez prendre une aide légère 

Je vous conseille de faire une cure d’oméga 3 dès notre accouchement pour nous aider à faire face au manque de sommeil.

Vous pouvez prendre de l’homéopathie (voyez avec votre sage femme, elle vous conseillera ) comme des fleurs de bach

 

 

Il y a même des papas qui sont touchés par le baby blues. Il n’est pas grave mais surtout il faut le prendre en main pour ne pas tomber dans une dépression post-spartum qui pour le coup peut être grave. Elle touche 10 et 20% des femmes et est souvent très tabou. Il n’est pas facile de dire qu’on n’aime pas notre enfant ou qu’on n’y arrive pas en tant que maman or on ne reçoit aucune formation pour devenir mère 😉

Alors prenez soin de vous et surtout ayez confiance en vous, vous allez devenir une super maman !

Avez-vous fait un petit baby blues ou une dépression lors d’un précédent accouchement ?

Je vous embrasse,

Mlle B

 

 

 

 

Quelle préparation à l’accouchement choisir ?

Quelle préparation à l’accouchement allez-vous choisir ?

Heureusement, nous n’arrivons pas à l’accouchement sans préparation. Il se prépare et il existe plusieurs façon de le préparer. Vous avez droit à 8 séances de préparation remboursées par la sécurité sociale.

Savez-vous la ou lesquelles vous allez choisir ?

Je vais vous aider à y voir plus clair et à bien choisir pour arriver aussi détendue que cette femme enceinte 😉 (en dessous)

quelle préparation choisir ?

La « classique »

C’est la plus théorique, mais qui peut rassurer beaucoup de futures mamans. Le papa pourra participer à certaines séances surtout celles qui concernent l’accouchement à proprement parlé. Vous parlerez anatomie, respiration, les différentes positions pour accoucher . En gros, vous parlerez grossesse, allaitement et accouchement !

 

En piscine

On sait toutes que l’eau a nombreux bienfaits; elle détend, muscle en douceur, soulage le dos et le corps tout entier.  Vous pouvez la pratiquer dès le début de la grossesse car elle ne comporte aucun risque pour votre bout de chou et permet de faire du sport en douceur.

 

Haptonomie

Elle permet au papa de rentrer en contact avec le bébé grâce au toucher. Comme il ne le porte pas, c’est plus facile pour lui de réaliser qu’il y a vraiment une vie dans le ventre de sa femme.

Le lien est noué grâce à des caresses, des petites pressions sur le ventre. Bébé devrait rapidement venir au contact des mains, se blottir contre elles. Cette préparation sera utile pour le papa pour le jour J pour épauler la maman.

 

haptonomie

 

Le chant prénatal

Grâce au chant prénatal, tu apprendre à maîtriser ton souffle, travaille le périnée et les abdominaux tout en t’amusant. C’est une vraie préparation à l’accouchement. Vous êtes en communion avec bébé. Le son de votre voix va créer un lien avec votre loulou. A commencer dès le 1 er trimestre si vous le souhaitez.

le chant prénatal

L’acupuncture

Les bienfaits sont multiples. Elle peut aider à retourner votre bébé qui est en positon de siège par exemple. C’est très efficace pour préparer l’accouchement surtout si vous ne souhaitez pas de péridurale, car c’est un anti douleur naturel. Les aiguilles agissent sur le périnée et le col de l’utérus en les assouplissant. Vous pouvez commencer vers le 7 ème mois.

Le yoga prénatal

Il permet de maintenir une activité physique douce. Le yoga permet de te renforcer physiquement et mentalement. Il aide à maîtriser le stress le jour J. C’est une activité à pratiquer avec plusieurs futures mamans donc c’est également un moment sympathique à partager avec d’autres personnes qui se posent peut être les mêmes questions.

pregnancy-2221950_960_720

L’hypnose

Elle permet également de préparer l’accouchement et d’apprendre à gérer la douleur ou de diminuer la peur et l’appréhension.

Le but est souvent de pouvoir se mettre en situation d’auto-hypnose le jour J . Je vous la conseille si vous avez peur des aiguilles ou si vous ne souhaitez pas de péridurale.

Comme vous allez apprendre à gérer la douleur, vous pourrez accoucher naturellement. LEs séance sont souvent enregistrées et vous pouvez les réécouter plusieurs fois chez vous pour continuer seule la préparation et ainsi arriver à vous mettre en auto-hypnose le jour J.

Vosu arriverez à revenir dans un état serein toute seule.

La sophrologie

Elle vous apprend à vous détendre et à vous relaxer. Votre sophrologue vous apprend à prendre conscience de votre corps afin de le maîtriser pendant l’accouchement. Vous allez savoir respirer  et apprendre à gérer la douleur des contractions.

sophrologie, yoga

 

Peut être que votre sage femme est formée à plusieurs méthodes de préparation à l’accouchement. Sinon certains cabinets qui regroupent plusieurs sages-femmes peuvent vous proposer plusieurs choix.

Demander à votre gynécologue également si une méthode vous tente, il sera sans doute vous conseiller.

C’est intéressant de pouvoir essayer plusieurs choses, mais pour la première grossesse, faîtes le maximum de séances classiques pour bien voir tous les aspects de l’accouchement et de l’après accouchement.

Laquelle vous tente le plus ? En avez-vous essayé lors d’une grossesse précédente et que vous a-t-elle appris ?

Je vous souhaite un bon week-end,

je vous embrasse,

Mlle B

Votre bébé est en position de siège, que pouvez-vous faire ?

Que pouvez-faire pour aider bébé à se retourner quand il est en siège ?

Vous approchez de la fin de votre grossesse et bébé ne veut pas mettre la tête en bas, il veut rester en position de siège.

Vous aimeriez accoucher par voie basse et facilitez l’accouchement en aidant votre loulou à bien vouloir se retourner.

Ne vous inquiétez pas, il existe de nombreuses solutions.

Un conseils, avant d’essayer un de ces solutions, parlez-en à votre gynéco ou à votre sage-femme 😉

Voici un bébé en position de siège, c’est à dire que ce sont les fesses ou les pieds qui sont en bas.

bébé en siège

 

L’acupuncture ou la moxibustion     C’est une méthode traditionnelle chinoise. Elle peut aider à provoquer le retournement de votre bébé. Le plus souvent, on y va vers la 32 ème semaine de grossesse. 

                                                        Elle consiste à faire brûler des herbes spécifiques et à stimuler des points d’acupuncture.

 

l'acupuncture pour retourner bébé en siège

 

L’osthéopathie  Le praticien peut incité votre bout de cou à se placer la tête en bas en travaillant sur la mobilité du bassin et sur le muscle utérin.

Il va chercher à remonter l’utérus et ensuite sans forcer, il va essayer de mobiliser le foetus pour le faire tourner.

 

L’haptonomie  Vous en faîtes peut-être déjà. Les sons et les massages peuvent s’avérer très utiles dans ce cas précis.

 Vous pouvez chez vous placer des écouteurs en bas de votre ventre pour motiver bébé à venir écouter.

L’hypnose

Sinon, il existe des pratiques posturales que les incas utilisaient déjà qui peuvent s’avérer efficaces !

La pratique du pont indien  Allongez vous sur le sol. Surélevez la partie inférieure du bassin à l’aide d’oreillers. Ecartez une jambe sur le côté en respirant profondément.

                                            Le mieux est de faire cet exercice entre 10 et 15 minutes par jour. 

La position à genoux Genoux écartés au sol et mains à terre. On fait le dos rond en respirant profondément. On fléchit les cuisses en posant les avant-bras et les coudes au sol.

5157-que-faire-bebe-presente-siege_2

Enfin, vous pouvez faire de la natation, elle aiderait bébé à bouger dans votre ventre quand vous faîtes de la brasse ou du crawl.

La dernière solution s’appelle la version par manoeuvres, elle est réalisée par un médecin vers la 36, 37 ème SA.

On donne un médicament à la maman afin de détendre l’utérus.

Le médecin va poser ses 2 mains sur le ventre et va essayer de tenir la tête et les fesses pour les faire tourner vers le bas.

Ce geste n’est pas forcément très agréable.

Tous ces exercices ont de grandes réussites, mais vous ferez peut être partie des exceptions 😉

Ne vous inquiétez pas, une césarienne ne sera pas forcément programmée.

pregnant-1245703_960_720

Certains gynécologues acceptent l’accouchement par voie basse même quand le bébé est en siège.

Il faut que n’ayez pas déjà accouché par césarienne, qu’il ne manque pas de liquide amniotique, pas d’anomalie d’insertion du placenta, pas de malformation utérine…

Et surtout que votre bassin soit large.

Si vous ne correspondez pas à ces critères, une césarienne sera programmée.

Ce n’est pas la fin du monde.

Vous serez préparée alors surtout ne vous inquiétez pas.

Et vous avez-vous connu cette situation ?

Quelle solution a fonctionné ?

Je vous embrasse,

Mlle B 

Un accouchement facile, comment préparer votre périnée ?

Un accouchement facile, comment le favoriser ?

Toutes les femmes enceintes souhaitent que leur accouchement se passe le mieux possible et si possible éviter l’épisiotomie.

Vous savez que vous pouvez préparer le jour J et ainsi le faciliter !

Voici des petits exercices pour muscler votre périnée et le préparer pour le grand jour 😉

accouchement le préparer pour le faciliter

Les exercices de Kergel

 

Leur but est de faciliter votre accouchement, de prévenir l’incontinence et de permettre d’accélérer la reprise des rapports sexuels post-accouchement !

Alors on ne se prive, c’est parti pour une série d’exercices !

Mettez un peu de musique !

 *1 ) Serrez et relâchez votre périnée 30 fois d’affilée. Vous faîtes comme si vous étiez aux toilettes et que vous stoppiez votre urine

*2) Asseyez-vous les genoux pliés et la plante des pieds posée à plat sur le sol. Placez une serviette entre vos genoux et serrez fort.

Faites cet exercice une vingtaine de fois pour activer les muscles pelviens et ceux de la cuisse intérieure.

*3) Gardez le muscle du périnée contracté pendant 10 secondes et ensuite reposez le pendant 10 secondes. Répétez cet exercice une quinzaine de fois.

*4) Accroupissez-vous et écartez les jambes au maximum. Posez les talons au sol, placez vos coudes près de vos genoux et joignez vos mains.

Contractez et décontractez le périnée une quinzaine de fois. Cet exercice prépare bien à l’accouchement !

 

accouchement préparez votre périnée en faisant des exercices

 

Il existe d’autres exercices comme Charlie Chaplin fait du chasse neige

On s’asseoir sur une chaise les pieds devant nous écartés. On fait alternativement les pieds en canard et les pieds dedans.

Gardez son dos bien droit. On fait ainsi travailler le sacrum.

S’asseoir en tailleur 

Cette position aide à ouvrir le bassin et assouplir les hanches pour les préparer au jour J.

Cette position soulage les douleurs que vous pouvez ressentir en bas du dos.

Asseyez-vous bien droite contre un mur, votre dos légèrement cambré. Les dessous de pieds l’un contre l’autre.

Appuyez doucement sur vos genoux pour les pousser vers le sol.

Rapprochez le plus possible l’extérieur de vos cuisses vers le sol sans forcer.

Exercice pour muscler soulager votre dos 

Mettez vous à quatre pattes bras tendus, mains au sol.

Ecartez vos jambes de la largeur de votre bassin.

Inspirez tout en creusant le dos et en levant la tête.

Expirez en enroulant la tête et en faisant le dos rond.

Inspirez de nouveau en relevant la tête.

Répétez une quinzaine de fois cet enchaînement.

accouchement ; comment le préparer efficacement ?

J’espère que vous êtes motivées les filles; au boulot !

Pour perfectionner, n’hésitez pas à masser votre périnée avec de l’huile de massage.

Les pays nordiques le préparent beaucoup mieux que nous

weleda-imoplarge

                                                                                                                                               Un guide de massage Weleda

weleda-imopmini

 

    Je vous souhaite une préparation et dites-moi si votre accouchement se passe bien.

Je vous embrasse,

Mlle B

 

La valise idéale pour bébé et pour vous pour la maternité !

La fin de votre grossesse approche, il est temps de préparer votre valise! Pour que le séjour se passe le mieux possible , pensez à prendre des petites choses qui transformeront votre séjour à la maternité en vacances (pratiquement ;)) Cette année avec cette chaleur, je vous plains si vous allez bientôt accoucher ! La…
Continue reading »