Comment bien démarrer l’allaitement maternel?

Comment bien démarrer l’allaitement maternel?

Le secret de la réussite pour allaiter est de bien démarrer l’allaitement. Pour se mettre dans de bonnes dispositions, on ne s’attend pas à ce que tout se passe comme sur des roulettes. Il y aura sans doute quelques difficultés si c’est une première, des interrogations mais vous verrez que vous réussirez !démarrer l'allaitement

Peut être que tout sera fluide pour vous, profitez-en, vous êtes une veinarde 😉 Il vaut mieux que vous vous prépariez à être persévérante.

photo-1509116043833-3233ceed8153

Tout d’abord, on se fait confiance. On écoute les conseils de chacun, ils ne disent peut-être pas que des bêtises, mais au final on fait comme on a envie, ok ?! Donc je résume, on fait « oui, oui » avec la tête mais en vrai, on fait ce qu’on veut. On a porté 9 mois ce petit bout en nous donc même si nous ne sommes pas des expertes, on a créé un lien quand même.

 

On ne stresse pas. Pour la première tétée, on est épuisées. N’oublions pas que nous avons fait un véritable marathon. Mettre une petite merveille au monde n’est pas une chose facile, vous ne trouvez pas ? Alors pour la tétée de bienvenue, on ne se complique pas. On pose bébé au niveau de nos seins et vous serez surprise de voir qu’il va ramper pour arriver tout seul comme un grand jusqu’au téton. C’est assez impressionnant d’observer le flair qu’ils ont. Ils sont petits mais ils ne sont pas bêtes, ils savent où boire un petit coup pour fêter leur arrivée.

 

photo-1528569409061-dfb85e3c68d9

 

On observe son bébé, c’est lui qui est notre meilleur allié. Si on voit qu’il fait des gestes avec sa bouche, qu’il commence à bouger la tête, on y va. Propose le sein. Pour le choix des positions, c’est à vous de voir dans laquelle vous êtes le mieux.

On n’attend pas, surtout au départ sinon il va être énervé et tout va être plus compliqué. Il n’aura pas la sagesse d’attendre patiemment. Il va s’énerver et bouger dans tous les sens donc quand on ne maîtrise pas, cela complique un peu 😉

 

Le repos est très important. C’est la clé de la réussite pour beaucoup de choses. C’est facile à dire mais pas à faire, je sais avec un nourrisson qui peut demander beaucoup d’attention. Ce qu’on peut éviter, on n’hésite pas. On laisse tomber les petits plats mijotés, Merci Uber eat ou Picard de nous soulager. On évite les visites si on se sent fatigués. La poussière ce n’est pas grave. C’est bon pour l’immunité, c’est ce qu’on dit, non ? !

 

On boit beaucoup. Moi, je me préparais tout le temps un verre d’eau que je buvais pendant la tété sinon j’avais l’impression que j’allais me desséchée  !

 

On n’hésite pas à faire appel à des professionnels de la lactation (vous devez en avoir dans votre hôpital ou dans votre clinique)ou vous pouvez vous tourner vous vers quelqu’un qui fait partie de la Leche. Ils vous donneront plein de conseils pour bien démarrer l’allaitement.

 

On prend soin de ses tétons. Après chaque tétée, on met un peu de lait maternel sur les tétons puis on place un film plastique alimentaire. Et oui, c’est la nouvelle méthode que j’ai apprise pour mes twins à la mater. Et en effet, c’est pas mal du tout ! Si vous avez des crevasses qui arrivent, mettez vite des compresses de gel Medela ! Elles vont vous soulager et surtout aider à cicatriser rapidement. Les feuilles de choux fonctionnent bien également. N’oubliez pas d’en demander à votre chéri 😉

 

allaitement dans un parc

Voici mes petits conseils pour bien démarrer l’allaitement même si il y en beaucoup d’autres. Vous avez aimé ? Dîtes moi ce que vous en avez pensé !

D’ailleurs, vous avez des astuces vous aussi ?

 

Je vous embrasse,

Mlle B

 

 

 

 

Le lait maternel; comment conserver au mieux tous ses bienfaits ?

Comment conserver au mieux le lait maternel pour préserver tous ses bienfaits ?

Choisir d’allaiter c’est bien mais c’est fatiguant surtout quand vous devez tirer votre lait parce que vous devez vous absenter. Cela demande du temps et de l’organisation. Alors si votre méthode pour conserver le lait maternel n’est pas la bonne et que vous perdez tous les bienfaits, c’est vraiment dommage !

Je vais vous donner quelques petits conseils afin que votre lait soit conservé dans les meilleures conditions.

 

conservation du lait maternel

Medela par cette petite affiche nous rappelle les grandes règles à respecter

le lait maternel

A température ambiante c’est à dire entre 19 et 22 degrés, vous pouvez conserver 4 heures votre lait.

Attention avec l’été aux fortes chaleurs, préférez le froid du réfrigérateur pour éviter la prolifération de bactéries.

Si vous ne faîtes que tirer votre lait, mettez un autocollant avec l’heure et le jour où vous l’avez fait pour éviter les doutes et les mélanges.

Enfin, si vous avez trop de lait que vous n’utiliserez pas dans les 2 jours, congelez-le, vous pourrez ainsi le conserver 4 mois !

Pour le congeler, je vous conseille les sachets de congélation spécifiques. N’oubliez pas d’écrire la date. Ils sont très pratiques à stocker et à transporter.

Une fois décongelé, vous ne le conservez que 2 heures à température ambiante et 24 heures (maximum) au réfrigérateur.

breast-feeding-1582923_960_720

 

Si jamais, vous avez trop de lait, faîtes en don aux services de grands prématurés, ils en ont besoin ! Ce serait bête de le jeter ! Quand on tire son lait, on sait que cela représente du temps et de l’énergie.

Bien sûr, privilégiez le lait fraîchement exprimé, il est à la bonne température et possède toutes les vitamines.

 

Vous arrive-t-il de tirer votre lait ? En quelle circonstance ?

Je vous souhaite un bon allaitement,

Mlle B

Si vous voulez plus d’informations sur ce sujet, n’hésitez pas à lire ces articles

https://www.medela.fr/allaitement/experience-de-maman/conserver-et-decongeler-lait-maternel

https://www.lllfrance.org/1232-conservation-du-lait-maternel

 

Chouchouter ses seins pendant l’allaitement !

Chouchouter ses seins pendant l’allaitement 

Pendant la grossesse et pendant l’allaitement, les seins en voient de toutes les couleurs.

Prenons soin d’eux pour les épargner et surtout pour nous, afin de limiter les douleurs.

prendre soin de ses seins allaitement

Un bon soutien gorge

Premier point, on investit dans un bon soutien gorge pour éviter les maux de dos !

Un bon soutien gorge en coton qui sera tout doux pour notre poitrine soumis à rudes épreuves.

Une crème pour mamelon

Bien hydrater ses mamelons pour éviter les crevasses .

Après chaque tétée, n’oubliez pas de bien laver vos mamelons, de les sécher avant de poser votre crème.

Et on masse quelques minutes.

Ils ont bien mérité cela 😉

Ce geste est très important les filles pour éviter des douleurs.

Et une fois par jour, on les lave avec un savon surgras.

purelan_Creme_Medela_1401118491

Coussins d’allaitement

On n’hésite pas à changer de coussins d’allaitement régulièrement.

Cela évite aux mamelons de macérer et de provoquer des infections.

breastfeeding-2090396_960_720

Réaction immédiate en cas de douleur

En cas de désagrément, on réagit tout de suite !

On ne se dit pas qu’on est wonder maman et que ça va passer.

Les douleurs de la poitrine font très mal donc pour éviter qu’elles amplifient, on réagit directement.

On a déjà l’allaitement à mettre en place, les nuits courtes à gérer donc ce n’est pas la peine de se compliquer avec des tétées douloureuses.

On applique des compresses hydrogel qui vont vous soulager et qui vont favoriser la cicatrisation.

On revoit la position d’allaitement 

Il existe plusieurs positions pour allaiter, on n’hésite pas à changer en cas de crevasse, car la position que l’on adopte n’est sans doute pas la bonne.

Chacune est plus ou moins à l’aise avec telle ou telle position donc écoutez vous.

Et évitez de trop appuyer sur vos mamelons pour activer la montée de lait si vous avez déjà mal.

breast-1712319_960_720

Voici les petits conseils pour chouchouter vos seins pendant l’allaitement.

J’espère qu’ils vont vous aider.

Je vous embrasse,

Mlle B